Info

Bassim : « On les a eus ! »

dans

Bassim « On les a eus ! »

Bassim, un manifestant de la place Tahrir est l’un de ceux qui a affronté puis calmé et repoussé ces agitateurs « pro Moubarak ». Il témoigne : « On les a eus à l’usure et ils étaient dix fois moins nombreux que nous. Ils étaient déchaînés et nous disaient : « pourquoi vous êtes contre l’Egypte ? ». Je leur répondais qu’au contraire, on était là pour leur rendre leur liberté, qu’on se battait pour notre pays. Mais ces agitateurs, ce ne sont pas les vrais « pro Moubarak ». Ce sont les baltegayas, payés 50$ par jour par le gouvernement. Quand ils nous ont vus, là, certains ont pleuré. Il y en a même un qui a craqué, avouant qu’il était payés. Nous nous sommes serrés dans les bras…Car nous sommes un peuple très émotif et qu’on est tous Egyptiens. Alors pourquoi se battre ? On peut parler. Peu à peu, on a calmé le jeu et notre système très organisé de défense les a fait reculer. »