Belgique : Paul Magnette veut faire de la Wallonie un contre-modèle

paul magnette
Interview par Mohamed Kaci.

Il dit non à l'austérité, au gouvernement fédéral de Belgique, à l'Europe de l'austérité. Le ministre-président de la Wallonie et bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette est l'invité de 64minutes sur TV5MONDE.

dans
"Oui, il y a un phénomène de djihadisme en Wallonie ...", reconnaît le ministre-président de la région et bourgmestre socialiste de Charleroi, Paul Magnette. 

Pour lui, l'ouverture du procès à Bruxelles de la cellule terroriste de Verviers va permettre de faire la lumière sur les derniers événements. 

Citant le chercheur français Olivier Roy, Paul Magnette rappelle que l'on est aujourd'hui face à un phénomène "d'islamisation de la radicalité": "Il y a un certain nombre de jeunes ne trouvant pas de sens à leur vie qui trouvent dans ce djihad quelque chose qui leur permet de s'orienter." Dans ce phénomène d'enrôlement, précise-t-il, "ce sont presque des sectes qui sont allées chercher ces jeunes très fragiles."

Pour lutter contre ce phénomène "qui n'est pas lié à une religion en particulier mais plus à des problèmes d'intégration sociale, de discrimination, (...) psychologique. On a des jeunes qui ont été enrégimentés, qui ont subi des lavages de cerveaux, ...on doit travailler sur les foyers d'enrôlement de ces jeunes que sont Internet et les prisons.

Le traité entre UE et Canada

Paul Wagnette a défrayé la chronique en refusant les pleins pouvoirs au gouvernement fédéral de Belgique dirigé par Charles Michel sur le traité de libre échange entre l'Union européenne et le Canada. "C'est en fait le petit frère et le cheval de Troie du TTIP", souligne l'élu qui explique que la société civile s'est mobilisée pour demander aux parlementaires de voter contre ce traité. 

Le CETA a la même logique que le TTIP, souligne le ministre-président de Wallonie.

En anglais CETA : Comprehensive Economic and Trade Agreement; en français : Accord économique et commercial global (AECG).

Contre l'austérité européenne

Paul Magnette critique la politique d'austérité européenne. "Cette politique d'austérité conduit l'Europe à la catastrophe" aggravant la situation déjà difficile de nombreux pays européens. 

"La Wallonie est en train de venir une terre majeure en matière de biotechnologie" en pointe dans la région selon l'élu. "C'est un secteur qui permet une reconversion économique majeur de cette région. "

Chantre "d'un certain patriotisme économique", Paul Magnette explique aussi : "nous devons essayer de mieux capter la richesse que nous proposons sur notre territoire au bénéfice de nos citoyens, de la création d'emploi. C'est un enjeu qui suppose un certain patriotisme des investisseurs et des entrepreneurs.