Belgique : un Etat en crise

L'avenir de la Belgique apparait plus incertain que jamais après plus d'un an d'absence de gouvernement, la plus longue crise institutionnelle du pays.

dans

Notre dossier


Dessin de Kroll pour l'édition du Soir du 31 août 2010, reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur
Dessin de Kroll pour l'édition du Soir du 31 août 2010, reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur

Repères

60% des Belges sont des Flamands (néerlandophones), contre 40% de francophones (Wallons et Bruxellois).

Ce pays a-t-il encore un sens ? titrait le quotidien bruxellois "Le Soir" le 23 avril 2010.

Selon un récent sondage, 40% de l'électorat flamand soutient des partis indépendantistes.

BHV : Bruxelles-Hal-Vilvorde. En banlieue bruxelloise, c'est la seule circonscription électorale à majorité flamande mais rattachée à la région bilingue de Bruxelles. 100 à 120 000 francophones y vivent en bénéficiant de "facilités" (voter pour des listes francophones, être jugés dans leur langue). La Flandre réclame la suppression de ces prérogatives.