Billy the Kid, pour une poignée de dollars...

Billy the Kid arbore un petit sourire, son maillet posé sur le sol. Il porte un chapeau noir, qui ressemble à une version moins haute du couvre-chef de l'ex-président Abraham Lincoln.
Billy the Kid arbore un petit sourire, son maillet posé sur le sol. Il porte un chapeau noir, qui ressemble à une version moins haute du couvre-chef de l'ex-président Abraham Lincoln.
©Kagin's

Chinée pour 2 dollars en 2010, une photo originale de Billy the Kid est aujourd'hui estimée à 5 millions de dollars. Il a fallu un an aux experts pour en déterminer l'authenticité.

dans
C'est l'image d'une paisible réunion de famille qui nous vient tout droit de l'Amérique de la fin du XIXe siècle. Déniché dans le bric-à-brac d'un brocanteur de Fresno, en Californie, ce cliché d'une belle journée d'hiver nous apprend aussi que Billy the Kid avait beau être la terreur de l'Ouest, il aimait aussi jouer au croquet.


Car c'est bel et bien le célèbre bandit né à New York en 1859 qui vient d'être identifié par les experts de Kagin's, une société de numismatique de San Francisco. Sur cette photo, un ferrotype datant de la fin de l'année 1878, il assiste à un mariage au Nouveau-Mexique, entouré des membres de son gang, les "Regulators". Trois ans plus tard, il allait être abattu par celui qui, autrefois, avait été son ami, le shérif Pat Garrett.

Sur cette photo de 10 cm x 13 cm, Billy the Kid est le quatrième personnage en partant de la gauche. Près de lui, un homme semble le désigner du doigt.
Sur cette photo de 10 cm x 13 cm, Billy the Kid est le quatrième personnage en partant de la gauche. Près de lui, un homme semble le désigner du doigt.
©Kagin's

Achetée pour la somme dérisoire de 2 dollars par un passionné de l'Ouest américain du nom de Randy Guijarro, l'image, assurée pour 5 millions de dollars, pourrait en valoir des millions, étant donné la rareté des images authentifiées du hors la loi. "Un original de Billy the Kid, c'est davantage que le Saint Graal de l'histoire de la conquête de l'Ouest. C'est le Saint Graal la photographie occidentale !" confie au quotidien San Francisco Chronicle (lien en anglais) David McCarthy, numismate chez Kagin's.

Les deux photos de Billy the Kid

De fait, la photo retrouvée à Fresno serait seulement la deuxième qui ait traversé les âges de William Bonney, alias Henry McCarty, alias Billy the Kid "adulte" - il est mort avant son 22ème anniversaire. Devenu l'un des bandits les plus redoutées de l'Ouest américain, il aurait, dit-on, tué 21 hommes durant la guerre des gangs du comté de Lincoln, soit un mort par année de vie, même si les historiens sont persuadés qu'il n'en tua pas plus de 10. C'était peu avant que l'appareil ne fige ses traits sur cette photo.

Jusqu'à ce jour, une seule photo de Billy the Kid était authentifiée : un portrait de lui appuyé sur sa winchester, pris en 1880, et qui servit de modèle au célèbre avis de recherche : "Wanted, dead or alive..." A l'époque, le cliché avait coûté 25 cents au célèbre hors-la-loi. En 2011, il s'est vendue 2,3 millions de dollars aux enchères à Denver.

Le jeune homme a 20 ans sur ce portrait. Il pose avec insouciance devant un saloon de Fort Sumner, dans le sud-ouest des États-Unis.
Le jeune homme a 20 ans sur ce portrait. Il pose avec insouciance devant un saloon de Fort Sumner, dans le sud-ouest des États-Unis.
©Associated Press

Un an d'expertise

Il aura fallu un an aux experts de Kagin's pour authentifier l'image, dont un déjour au Nouveau-Mexique pour repérer le site où la photo a été prise. "Quand nous avons découvert la photo, nous étions naturellement sceptiques," se souvient David McCarthy de Kagin. Puis d'ajouter : "Après plus d'une année d'étude méthodique, à scruter les moindres détails de l'image, nous avons des preuves écrasantes de son authenticité," souligne-t-il.

Des preuves qui ne sont pas seulement fondées sur l'identification physique du personnage, mais aussi sur le contexte qui entoure la scène. David McCarthy affirme avoir reconnu le bâtiment d'arrière-plan : une ferme qui aurait appartenu à John Tunstall, l'employeur de Billy. Quatre autres personnes identifiées sur la photo sont des proches de Billy the Kid, dont Sally Chisum, qui relate dans son journal intime les événements de cette belle journée d'hiver : une transhumance et le mariage d'un autre malfrat de la bande, Charlie Bowdre, à cheval à droite de l'image.

Et pourtant, tous les spécialistes ne sont pas d'accord : "A mes yeux, et pour beaucoup d'habitants du Nouveau-Mexique, la scène n'évoque en rien la région de lincoln, ni même le Nouveaux-Mexique," objecte Daniel Kosharek, conservateur des archives photographiques au palais des gouverneurs de Santa Fe. "Les personnages sont trop petits, difficiles à observer, ce qui est le cas d'un grand nombre de photos de l'époque."

Si l'authenticité de l'objet pose encore question, c'est d'avantage d'un mythe qu'il s'agit, celui d'un homme tout juste sorti de l'enfance, et qui, aujourd'hui encore incarne une époque héroïque et dangereuse de l'Histoire américaine, les limbes sans foi ni loi qui ont engendré les Etats-Unis.