Birmanie : état d'urgence sur fond de tensions ethniques

La Birmanie est à nouveau secouée par les affrontements intercommunautaires, cette fois dans le centre du pays. Trois jours durant, les extrémistes bouddhistes ont pourchassé les musulmans, brûlant maisons et mosquées. Bilan : au moins 32 morts et près de 9000 déplacés. Ce samedi 23 mars, la ville de Meiktila a été placée sous état d'urgence.

dans

L'armée déployée à Meiktila, la population soulagée

Birmanie : état d'urgence sur fond de tensions ethniques