Birmanie : le drame des musulmans Rohingyas

Près de 400 000 réfugiés rohingyas ont été forcés de rejoindre le Bangladesh, depuis août 2017 pour échapper aux violences qui touchent le Myanmar (Birmanie). Cette minorité musulmane est l'objet de discriminations et de violences dans son pays.

Antònio Gutteres est en colère. Le patron de l'ONU réclame un arrêt immédiat des opérations militaires en birmanie et un accès...
Partager: 
Ils sont désormais queleque 500 000 Rohingyas à avoir fui l'État d'Arakan (Rakhine) pour échapper à une opération militaire du...
Partager: 
Quelques heures avant l'ouverture de l'Assemblée générale de l'ONU, la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a adressé mardi 19...
Partager: 
Fuyant les exactions de l'armée et des milices boudhistes, les Rohingyas, une minorité musulmane de l'ouest de la Birmanie, se...
Partager: 
Alors que l'ONU ouvrait un conseil de sécurité à huis clos pour discuter des violences contre les Rohingyas, Aung San Suu Kyi a...
Partager: 
Les Nations unies craignent une crise humanitaire dans les camps qui accueillent des milliers de réfugiés rohingyas au...
Partager: 
400 morts en une semaine,  plus de 47 000 déplacés sur les routes... La guérilla qui a émergé ces derniers mois au sein de la communauté des Rohingyas a précipité dans une nouvelle dimension le conflit qui mine depuis des années l'ouest de la Birmanie. Une guérilla née des persécutions contre la minorité musulmane.
Partager: 
Un groupe de Rohingyas ont été contraints de fuir la Birmanie pour le Bangladesh lundi 27 août 2017. Depuis 2012, plus de 1000 Rohingyas et quelques 320 000 d'entre eux vivent dans des camps de misère ou hors de leur pays au Bangladesh. 
Au moins 18 500 réfugiés de Birmanie ont traversé la frontière vers le Bangladesh voisin. Ils fuient les combats qui se...
Partager: 

Pages

  • 1