Info

Birmanie : un recensement sous tension

Des milliers d'agents du recensement ont commencé à se déployer dimanche à travers la Birmanie, pour réaliser un état des lieux de ce pays fermé pendant des décennies de junte militaire et toujours secoué par les violences interethniques. Mais l'opération a été remise en question avant même de débuter dans l'Etat Rakhine, région de l'ouest du pays où les tensions entre bouddhistes et musulmans sont vives.
La Birmanie a finalement annoncé samedi que les musulmans de la minorité des Rohingyas, non reconnue par les autorités, ne seraient pas autorisés à s'inscrire en tant que tel dans la case du recensement destinée à préciser l'ethnie de chaque habitant.
Des bouddhistes extrémistes avaient en effet menacé de boycotter le recensement, si les Rohingyas étaient autorisés à se définir ainsi.

dans
Birmanie : un recensement sous tension