Info

Birmanie - Une mosaïque ethnique

dans

Une diversité de peuples, de langues et de cultures

Une femme Chin au visage tatoué comme le veut la tradition.
Une femme Chin au visage tatoué comme le veut la tradition.

Les Bamars sont majoritaires dans le pays. Ils sont concentrés dans la plaine centrale et cultivent le riz. Mais trente-cinq groupes ethniques sont officiellement recensés par le gouvernement, qui totalisent une centaine de langue et de dialectes différents. Selon les estimations, les « minorités ethniques » représentent aux environs d’un tiers des 52 millions d’habitants que compte la Birmanie.

Il existe aussi une diversité religieuse. Certes de nombreuses ethnies sont bouddhistes, à l’égal des Bamars mais certaines d’entre elles sont musulmanes (notamment le long de la frontière avec le Bangladesh, comme les Rohingya), et d’autres, à l’image d’une partie des Karens, se sont converties au christianisme durant la colonisation britannique. Ces clivages religieux constituent des lignes de fracture supplémentaires au regard de la Junte militaire au pouvoir.



Les souffrances du peuple karen

Les souffrances du peuple karen

Originaires de Mongolie, convertis au christianisme, les Karens vivent le long de la frontière thaïlandaise. Ils subissent depuis des décennies l'oppression de la junte militaire.

Journal TV5
26 septembre 2007 - 1'58