Info

Brésil : Dilma Roussef poussée vers la sortie

Le Brésil vient de tourner une page de son histoire. La président Dilma Roussef est suspendue de ses fonctions
Le Brésil vient de tourner une page de son histoire. La président Dilma Roussef est suspendue de ses fonctions
©(AP Photo/Eraldo Peres)

Un jour historique. Les sénateurs brésiliens se sont relayés à la tribune pour destituer la présidente Dilma Rousseff. Elle est remplacée, trois mois durant, par le vice-président Michel Temer, ex-allié politique.
 

dans

Fin de partie.

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a été officiellement écartée du pouvoir ce jeudi en attendant l'ouverture de son procès en destitution par le Sénat. Cette annonce était attendue après le vote des sénateurs en faveur de la suspension de son mandat. Et l’issue du vote ne faisait guère de doute.

Sur les 81 sénateurs, 55 ont voté la destitution de la présidente Dilma Roussef 
Sur les 81 sénateurs, 55 ont voté la destitution de la présidente Dilma Roussef 
capture écran

C'est son vice-président Michel Temer qui doit la remplacer.
Accusée de maquillage des comptes publics, Dilma Rousseff, 68 ans, nie avoir commis une quelconque infraction et dénonce un «coup d'Etat» institutionnel.

Elle a appelé les Brésiliens à « se mobiliser » contre ce qu’elle considère comme un « coup d’Etat ». « Ce qui est en jeu, ce n’est pas seulement mon mandat, c’est le respect des urnes, de la souveraineté du peuple brésilien et de la Constitution », a déclaré la chef de l’Etat suspendue
 

Dilma Rousseff et le "crime de responsabilité"


Dilma Rousseff est pointée du doigt pour avoir commis un "crime de responsabilité", c'est à dire pour avoir maquillé sciemment les comptes publics pour dissimuler l'ampleur des déficits en 2014, année de sa réélection disputée, et l'année suivante. Les sénateurs effectueront un vote final, concernant sa destitution probablement en septembre, entre les jeux Olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août) et les élections municipales d'octobre.

Le Parti des travailleurs (PT) de Dilma Rousseff a déjà convoqué les militants devant le siège de la présidence pour l'entourer à sa sortie. "Nous n'acceptons pas un gouvernement illégitime" sera le mot d'ordre de cette manifestation.

Michel Temer, le 10 juin 2013 à Paris
Michel Temer, le 10 juin 2013 à Paris
(AP Photo/Jacques Brinon)

Michel Temer, l'impopulaire

Dans la journée, elle sera très probablement remplacée par son vice-président, Michel Temer, 75 ans. D'après ses conseillers, ce dernier devrait annoncer dans la journée la formation d'un gouvernement axé sur le redressement économique de transition.

L’homme est le patron du parti centriste. Il avait formé une coalition avec le PT avant de la quitter en mars dernier. Ce spécialiste de droit constitutionnel de descendance libanaise est un fin connaisseur des intrigues parlementaires. Son heure de gloire pourrait être cependant assombrie par le scandale Petrobas, du nom de la compagnie pétrolière au coeur d'un immense scandale de corruption.
Bien que ne faisant, à ce jour, l'objet d'aucune poursuite, son nom a déjà été cité à plusieurs reprises dans cette affaire.

Il lui faudra attendre le vote final du Sénat, pour espérer devenir officiellement président du Brésil.