Canada : bilan de trois semaines de campagne

Interview de Catherine François

La campagne électorale la plus longue de l'histoire du Canada a commencé sur les chapeaux de roues. Mais avec quel impact ? Eléments de réponse avec l’analyste politique de Radio-Canada Michel C. Auger.

dans

Encore en vacances pour la plupart, les Canadiens s’intéressent-ils à la campagne électorale en vue du scrutin général du 19 octobre ? Une campagne pourtant déjà riches en rebondissements.

Un sondage publié par un quotidien montréalais cette semaine indique qu’au Québec, près d’un électeur sur deux se dit prêt à voter pour le Parti Néo-Démocrate, le NPD, dirigé par Thomas Mulcair. Un parti de centre-gauche à l’opposé, sur l’échiquier politique, du Parti Conservateur de l’ex-Premier ministre Stephen Harper qui, lui, tente de se faire réélire pour un quatrième mandat.

La « vague orange » - c’est la couleur du NPD – qui a déjà déferlé sur le Québec lors des élections de 2011, peut-elle s'imposer ailleurs qu’au Québec ? Les Canadiens ont-ils un tel besoin de changement ?

Michel C. Auger revient sur les tenants et aboutissants de ces 11 semaines de campagne électorale.