Canada : rencontre avec Justin Trudeau dans le métro

sujet justin trudeau
Récit de JL.Eyguesier, A

Engagement en Syrie, accueil de réfugiés, environnement,... Deux mois après son élection, le nouveau Premier ministre libéral canadien Justin Trudeau confirme ses engagements de campagne dans une longue interview réalisée par notre partenaire Radio Canada à Montréal...dans le métro. 

dans

Après plus de neuf ans de pouvoir conservateur, le Premier ministre canadien libéral, Justin Trudeau a promis à ses compatriotes un changement en politique mais aussi sur la façon de la pratiquer. Accueil de réfugiés syriens, ouverture d'une enquête sur les disparitions de femmes autochtones, excuse de l'Etat auprès des peuples autochtones, soutien du projet du pipeline Keystone mais aussi ouverture aux énergies renouvelables. 

Voici certains des sujets que le Premier ministre a abordé lors d'une grande interview  qu'il a donnée à notre partenaire Radio Canada dans un endroit original : une station du métro de Montréal. C'est là que le journaliste Patrice Roy a mené son entretien avec le Premier ministre entouré de voyageurs qui n'ont apparemment pas été "choisis". 

Entre deux questions que certains d'entre eux ont pu poser, nombreux sont ceux qui n'ont pas manqué de prendre une photo "un egoportrait ou selfie" avec le chef du gouvernement canadien. 

Le fils de Pierre Elliott Trudeau - Premier ministre de 1968 à 1984 - a décidé dès le début de son mandat d'afficher une certaine proximité avec la population en multipliant ces photos et en s'affichant aussi dans le magazine Vogue avec son épouse.

Superficialité ?

La première question du journaliste de Radio Canada, Patrice Roy porte justement sur cette image publique très populaire de Justin Trudeau qui lui donne un côté très "rock star" : "est-ce qu'il n'y a pas un danger d'aller vers la superficialité ?" D'en faire trop, en somme. Derrière cette communication, Justin Trudeau voit surtout un atout politique : "Je passe mon temps à prendre des questions sérieuses. (...) Le côté connexion me permet de mieux connaître et mieux représenter les gens aussi. " Il ajoutera plus loin dans l'interview : "être proche des gens, leur parler, ça fait de moi un meilleur politicien" mais qui va devoir faire ses preuves. 

Engagement du Canada en Syrie

Pendant près de 45 minutes, le Premier ministre aborde principalement des sujets nationaux : transition énergétique ("Nous devons être impliqués dans cette transition"), relance de l'économie canadienne, réhabilitation du Lac Mégantic, système de santé, oléoduc Keystone, port du voile, soutien aux travailleurs sociaux et légalisation de la marijuana. 
Ce dernier sujet est abordé par une jeune canadienne de 15 ans. Justin Trudeau confirme qu'il veut légaliser la marijuana "C'est une question de contrôler, de réglementer pour protéger des jeunes. Et deuxièmement pour enlever cette source de revenus importants que cela représente pour le crime organisé et les gangs de rue."

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau répond aux questions de voyageurs dans le métro de Montréal lors d'une longue interview réalisée par Radio Canada.
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau répond aux questions de voyageurs dans le métro de Montréal lors d'une longue interview réalisée par Radio Canada.
©Radio Canada

Pas de grandes annonces du Premier ministre qui vient ici confirmer ses promesses de campagne. 

Sur le plan international, la première question du journaliste Patrice Roy porte sur l'engagement du Canada dans les frappes aériennes en Syrie contre le groupe Etat islamique.

Les forces spéciales canadiennes vont-elles poursuivre encore longtemps leur mission ? Pas plus de trois mois, indique le Premier ministre  "on est en conversation avec nos alliés pour savoir comment les aider" autrement sur le plan militaire, humanitaire et en terme d'accueil des réfugiés. 

Accueil de réfugiés syriens

C'est d'ailleurs au Canada que les premiers réfugiés syriens ont été accueillis pour la première fois en Amérique du Nord. Le 11 décembre, Justin Trudeau avait fait le déplacement à l'aéroport de Toronto pour rencontrer les premiers arrivants. Après un premier objectif de 25 000 réfugiés, ce sont finalement 10 000 personnes qui doivent arriver avant fin décembre. 

justin trudeau réfugiés
©Radio Canada

Libération du blogueur saoudien Raif Badawi

Autre sujet soulevé cette fois par les internautes de Radio Canada : la libération du blogueur saoudien Raif Badawi ​condamné à 1000 coups de fouet de 10 ans de prison. Son épouse a trouvé refuge au Canada.

"On veut tout faire pour amener de la clémence pour Raif Badawi mais il faut le faire dans l'ordre", souligne Justin Trudeau qui indique que, pour l'instant, le ministre des Affaires étrangères canadien Stéphane Dion a parlé avec son homologue saoudien. S'il n'y a pas de résultat, le Premier ministre pourrait s'engager davantage dans des discussions avec l'Arabie saoudite. Il s'assure "engagé là-dessus de façon responsable et sérieuse". 

trudeau raif badawi
©Radio Canada


Au final, on voit surtout un Premier ministre qui fait un bilan des chantiers en cours et rappelle ses engagements de campagne. Cette interview dans le métro est certainement aussi l'occasion pour lui de se montrer à l'écoute de la population. 

Notre éditorialiste Slimane Zeghidour décrypte cette interview :

slimane trudeau
©TV5MONDE

S'il doit encore faire ses preuves sur la scène politique nationale et internationale, Justin Trudeau a déjà séduit les rédacteurs en chef et des directeurs de l'information à travers le Canada qui l'ont élu "personnalité de l'année 2015."