Info

Catalogne : la fermeture des bureaux de vote contestée

Sujet Catalogne
© TV5MONDE

En Catalgone, des séparatistes occupent des dizaines d'école pour s'assurer de pouvoir voter au référendum d'indépendance prévu ce dimanche. Malgré les menaces du pouvoir central de Madrid qui a interdit le scrutin, les saisies d'urnes et de bulletins, les indépendantistses assurent disposer de plus de 2 300 bureaux de vote.

dans
Des étudiants, des enseignants, des voisins... Les indépendantistes se sont organisés pour empêcher la fermeture des bureaux de vote avant dimanche 1er octobre. De fait, mercredi 27 septembre, la justice a ordonné aux forces de l'ordre de fermer les futurs bureaux de vote.

Elles ont déjà saisi des millions de bulletins et recherchent toujours les milliers d'urnes... Vendredi 29 septembre au soir, dans les rues de Barcelone, plus mobilisés que jamais, des centaines de séparatistes se sont rassemblés autour de leur leader, Carles Puigdemont. Mais le gouvernement espagnol reste très ferme :
 
Le premier octobre, il n'y aura aucun référendum en Catalogne. Ce référendum est illégal. La loi régulant le référendum et les décrets de convocation a été supsendue par la Cour constitutionnelle.Íñigo Méndez de Vigo​, porte-parole du gouvernement

D'après les dirigeants séparatistes, 2 315 bureaux de vote devraient être tout de même ouverts dimanche. Madrid les a prévenu : ils devront répondre de leurs actes devant la justice...