Chili : première plainte pour viol sous la dictature

Entre 1964 et 1985, la dictature brésilienne a fait 434 victimes. Un chiffre incomplet pour la Commission de la vérité qui n'a pas accès aux archives militaires. Le Brésil reste l'unique pays d'Amérique du Sud qui n'a jamais jugé ces crimes. Au Chili, 3 200 personnes ont été exécutées par la junte entre 1973 et 1990. Une victime a déposé plainte pour viol. Une première dans le pays. L'affaire a fait la Une des journaux le 10 décembre, date anniversaire de la mort du dictateur Pinochet en 2006. Reportage.

dans
Chili : première plainte pour viol sous la dictature

11.12.2014Par la rédaction de TV5MONDE
Cette première plainte déposée par une femme victime de viol pendant la dictature de Pinochet intervient après le lancement d'une pétition l'été dernier par neuf survivantes de "Venda sexy", un centre de torture à Santiago.

A la tête de ce mouvement, Alejandra Holzapfel, ancienne militante de gauche, a été arrêtée à l'âge de 19 ans et emmenée dans ce centre.

Alejandra comme les autres victimes souhaitent que les violences sexuelles et les tortures soient reconnus comme un délit. Leur dépôt de plainte pourrait changer la donne alors qu'aujourd'hui personne n'a encore été condamné au Chili pour avoir violé pendant les années de plomb.