Culture

"Cité Mémoire" fait revivre les fantômes de Montréal

De Marie-Josephe à Jackie Robinson, l'Histoire sur les murs de Montréal<br />
<div>
	Marie-Josephe Angélique est une esclave noire qui a vécu à Montréal en 1734</div>
De Marie-Josephe à Jackie Robinson, l'Histoire sur les murs de Montréal
Marie-Josephe Angélique est une esclave noire qui a vécu à Montréal en 1734

Des projections sur les murs de la vieille ville de Montréal (Québec - Canada) font revivre l'histoire de la cité qui fête bientôt son 375ème anniversaire. 

dans
Il a fallu 6 ans de travail et quelque 800 personnes pour produire et réaliser ce spectacle unique au monde qui a pour objectif de  rendre  hommage à la ville de Montréal, qui célèbre l’an prochain son 375ème  anniversaire de fondation.
Le concept en est simple : animer de projections des murs et des  ruelles dans le Vieux Montréal via une application mobile gratuite à  télécharger sur son téléphone intelligent. Armé d’écouteurs et d’une  bonne paire de chaussures de marche, le visiteur peut ainsi suivre un  parcours dans les rues du Vieux-Montréal en s’arrêtant devant 19  tableaux qui racontent des pans de l’histoire de la métropole  québécoise. Un spectacle multimédia et interactif fascinant conçu par le duo de  créateurs québécois bien connus Michel Lemieux et Victor Pilon, et dont  les textes ont été écrits par le dramaturge québécois tout aussi  réputé Michel Marc Bouchard.

 « Faire revivre les fantômes de Montréal »

Les concepteurs ont eu envie de faire revivre les personnages qui ont  créé Montréal… Ils ont donc arpenté pendant des mois les rues du  Vieux-Montréal pour repérer des murs, des ruelles, qui pourraient  accueillir des projections et des animations.  « Cette ville a été créée par des gens, ils ont bâti, ils ont rêvé  Montréal, ils sont encore dans les murs, dans le sol, alors on a voulu  faire des projections de personnages connus et moins connus pour  qu’ils viennent nous raconter leur histoire » explique Victor Pilon.  « Nous avons voulu faire un parcours de projections architecturales  interactives reliées à nos téléphones cellulaires, c’est une espèce de  respiration entre le spectaculaire des projections sur les buildings, les  immenses personnages et le côté très intime de notre téléphone »  précise Michel Lemieux.

"Suzanne" : 1966 : hommage à la célèbre chanson de l'artiste montréalais Leonard Cohen
"Suzanne" : 1966 : hommage à la célèbre chanson de l'artiste montréalais Leonard Cohen


 « L’idée, c’est de faire sortir des murs, si on peut dire, les fantômes,  faire sortir les personnages et les événements historiques de cette  ville » renchérit Marc André Bouchard.  Le dramaturge a dû faire, en collaboration avec le duo de  concepteurs, un travail difficile de sélection d’épisodes historiques de  Montréal : « j’ai basé mon choix, bien sûr en collaboration avec  Michel et Victor, sur ce que je considérais comme étant particulier à  Montréal, les valeurs qui sont à Montréal et qui font un peu l’ADN des  Montréalais, je pense par exemple à la cohabitation entre les  Anglophones et les Francophones, je pense à une espèce de  démocratie explosive qu’on ne retrouve pas forcément dans d’autres  villes d’Amérique, je pense aussi à des élans de générosité, de  compassion. »

citememoire
En images, le reportage de Catherine François et M. Turcot