Info

Colombie : sept morts et deux disparus après un naufrage

(AP / Luis Benavides)
(AP / Luis Benavides)

Les secouristes colombiens sont toujours à pied d'oeuvre pour tenter de retrouver deux touristes après le naufrage d'un bateau dans le lac d’El Penol de Guatapé. Sept personnes sont mortes selon un dernier bilan, mais 158 personnes ont pu être sauvées dont trois Belges. Trois jours de deuil national ont été décrétés par la municipalité de Guatapé.  

dans
Les recherches étaient toujours en cours ce 27 juin 2017 sur le Lac de Guatapé en Colombie 48 heures après le naufrage d'un bateau de tourisme.

L'Unité nationale pour la gestion des catastrophes (UNGRD) a fait état lundi soir de sept morts, deux disparus et 158 rescapés, dont deux toujours hospitalisés dans un état "stable".

"Nous allons poursuivre les recherches pour retrouver les deux disparus (...) jusqu'à ce qu'ils soient retrouvés", a indiqué lors d'une conférence de presse, Carlos Iván Márquez, directeur de l'UNGRD, précisant qu'il s'agit de deux femmes âgées de 35 et 62 ans.

M. Márquez a indique que les corps des personnes décédées ont été identifiés.

La présence d'algues dans le lac aux eaux froides, dont la profondeur atteint 30 à 40 mètres, complique les recherches des secouristes - une équipe de 35 plongeurs -, qui suspectaient que des corps restent coincés parmi les quatre ponts de l'embarcation, baptisée "Almirante".

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et que l'AFP a pu authentifier, on peut voir le bateau, qui transportait 161 passagers et six membres d'équipage, en train de tanguer avant de commencer à couler. 

Le bateau transportait très peu de gilets de sauvetage. 

Les autorités ignorent encore les raisons de ce naufrage, survenu en quelques minutes seulement dimanche vers 14H00 (19H00 GMT) dans le lac du barrage El Peñol de Guatapé, à environ 68 kilomètres de Medellin.

Le bateau avait "très peu de gilets de sauvetage", a raconté Angela, qui se trouvait à bord avec son fils Esteban, âgé de 7 ans.

Le président Juan Manuel Santos, qui s'était rapidement rendu sur place, a exclu que l'accident soit lié à un problème de surcharge.

"Les personnes décédées sont toutes de nationalité colombienne et il n'y aucun mineur parmi elles", a   déclaré le directeur de l'Unité nationale pour la gestion des risques (UNGRD), Carlos Iván Márquez, qui s'est rendu sur place et a confirmé ce bilan.
 
(AP / Luis Benavides)
(AP / Luis Benavides)











Le président Juan Manuel Santos s'est rapidement rendu sur place.

Ce que je sais pour le moment, c'est que le bateau avait une capacité d'accueil supérieure au nombre de personnes qui se trouvaient à bord au moment du naufrage", a affirmé Juan Manuel Santos, excluant ainsi que cet accident soit lié à un problème de surcharge.

 "Les opérations de sauvetage se poursuivent pendant la nuit. les organismes de secours et la police colombienne vont maintenir les efforts pour trouver les disparus"

               
Selon le président, le bateau a coulé, pour une raison encore inconnue, de manière "très rapide et très soudaine". 

M. Santos a indiqué que des experts sont attendus sur place lundi afin de déterminer les causes de ce naufrage. 

Trois jours de deuil ont été déclarés par la municipalité de Guatapé.