Colombie : signature d'un accord de paix historique avec les Farc

@TV5Monde

L’accord de paix a été officiellement signé, lundi 26 septembre, entre le président colombien, Juan Manuel Santos, et Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie . Une signature qui met fin à l’un des plus vieux conflits de la planète, au lourd bilan : 220 000 morts, 40 000 disparus et 6 millions de déplacés.

dans

Un référendum sur les accords de paix sera organisé le 2 octobre prochain: un rejet par les Colombiens provoquerait leur annulation. L'accord de paix, complexe et technique, encadre le désarmement des quelque 7.000 combattants de la guérilla et la transformation du mouvement en parti politique. Dans ce cadre, des tribunaux spéciaux seront créés pour juger les guérilleros et les agents de l'Etat impliqués dans des crimes liés au conflit.

Le gouvernement s'est engagé à octroyer aux Farc, de forme directe et temporaire, des sièges au Congrès. Des circonscriptions spéciales de paix seront également établies dans des zones particulièrement touchés par le conflit, où des représentants non issus de partis traditionnels pourront être élus.

Les représentants des Farc bénéficieront de garanties de sécurité pour éviter la répétition des épisodes sanglants de la fin des années 1980, lorsque furent assassinés quelque 3.000 militants de l'Union patriotique (UP), leur vitrine politique issue d'une précédente tentative de paix.