Info

COP21 : ce qui est prévu, possible ou interdit

Parmi les craintes des autorités lors de cette COP 21, les débordements du groupe anarchiste Black Blocs. Ces militants radicaux venus d’Allemagne, d’Angleterre des Pays-Bas ou de Belgique pourraient  cibler des symboles de l’Etat ou des sièges de grands groupes industriels.
Parmi les craintes des autorités lors de cette COP 21, les débordements du groupe anarchiste Black Blocs. Ces militants radicaux venus d’Allemagne, d’Angleterre des Pays-Bas ou de Belgique pourraient  cibler des symboles de l’Etat ou des sièges de grands groupes industriels.
(AP Photo/Francois Mori)

Ouverture de la COP21, sécurité, manifestations, interdictions, petit rappel de ce qu'il convient de savoir à quelques jours de l'ouverture de la conférence mondiale sur le climat.

dans

Ouverture de la COP21


Contrairement à ce qui se dit parfois sur les réseaux sociaux, l’ouverture officielle de la COP21 est bien maintenue lundi 30 au matin, sans changement.  150 chefs d’Etat et de gouvernement interviendront. Rappelons que cette conférence a lieu pour aboutir à un accord engageant les Etats à réduire leur émissions de gaz à effet de serre afin de contenir en dessous de 2°C la hausse moyenne des températures sur Terre.  La conférence se tiendra sur le site de Paris-Le Bourget (93) du 30 novembre au 11 décembre.
En revanche, les travaux de négociateurs démarreront bien le dimanche 29 novembre à 17 h  sur le site. Aucun bouleversement majeur : les délégués des 196 « parties » (195 pays + l’Union européenne) sont déjà à Paris  dans les locaux de l’Unesco  pour peaufiner leurs positions sur les points clés de l’accord.

Maintien des manifestations... dans les espaces fermés


Pendant toute la durée de la Conférence, plus de 300 événements, (débats,  conférences) sont prévus  partout en France.
Le site de la COP 21 précise : "Tous ces événements sont maintenus, à l’exception des déplacements scolaires sur le site du Bourget.La situation créée par les attentats odieux du 13 novembre et les investigations menées depuis imposent toutefois que les conditions de sécurité soient renforcées. Dans ce cadre, la totalité des manifestations organisées dans les espaces fermés et aisément sécurisables seront maintenues.

 
SECURITE

Le site du Bourget est découpé en différentes zones de sécurité dont l’une placée sous le contrôle direct de l’ONU. 120 000 policiers, gendarmes et militaires sont déployés sur l’ensemble du territoire national pour assurer la sécurité des Français. Quelque 5.000 gendarmes mobiles étaient déjà prévus à Paris, pour la COP21. L’état d’urgence est prolongé jusqu'à la fin février. Il permet notamment l’instauration éventuelle d’un couvre-feu sur plusieurs secteurs de la capitale ou du Bourget.


 

<div class="copy-paste-block">
	Il y en aura plus de 2.000 marches à travers le monde.<br />
	 </div>
Il y en aura plus de 2.000 marches à travers le monde.
 
(Thinkstock photos)

Les marches sont interdites.

Le Gouvernement français a décidé de ne pas autoriser les marches pour le Climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d’autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre, au lendemain de la fin de la conférence.
Les ONG ont trouvé la parade.
Ainsi, l’organisation Avaaz appelle les Franciliens à venir déposer des chaussures sur la place de la République à partir du 20 novembre. Le but : que d’ici le 29 novembre, la place soit envahie de « chaussures en marche », une opération qui se greffe aux 2000 autres « Marches mondiales » dans le monde.
"Si nous ne pouvons pas marcher pour le climat dans les rues de Paris, nous redoublerons de créativité pour nous faire entendre des décideurs, dans les enceintes des Nations Unies et au dehors", assure Jean-François Julliard, le directeur général de Greenpeace France.

Il existe aussi une alternative numérique. Ainsi, le site Koom.org invite les citoyens à se mobiliser sur la plateforme COP21ChacunAgit.org, au travers de 10 défis en faveur du climat. De même,  à partir du 29 novembre, la Tour Eiffel s'habillera de vert avec l'opération "One Heart One Tree" (Un coeur, un arbre). Tout possesseur de smartphone  pourra "planter une graine de lumière" sur le monument.
Enfin,  les écologistes français et européens ont lancé un site, standup4climate.org, pour recenser toutes les personnes qui se déclarent virtuellement manifestantes durant la COP 21.

Selon la Coalition climat 21, 2 173 événements se préparent dans plus de 150 pays et 57 marches sont prévues dans le monde entier.


Les opération annulées


Toutes les opérations “Paris Respire” des 21 et 22 novembre sont annulées, sauf celles se déroulant Voie Georges Pompidou, au Bois de Vincennes et au Bois de Boulogne ». Une interdiction qui n'empêche pas les rassemblements sur les lieux des attentats "à des fins commémoratives"ni des rassemblements dans des lieux de concert de plus de 1000 places, à seule condition que l'organisateur ait prévu "une sécurité renforcée"

Les opérations maintenues

La COY11 se tiendra bien jusqu'au 28 novembre au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte. Sont attendus quelques 5.000 jeunes du monde entier.

Cette Conférence de la Jeunesse (COY pour Conference of Youth en anglais) permet chaque année à des jeunes du monde entier de se rassembler avant la Conférence des Parties organisée par l’ONU (en anglais, COP pour Conference of Parties)

Le « Sommet citoyen » de Montreuil est également maintenu les 5 et 6 décembre. Montreuil accueillera donc  le Village Mondial des Alternatives « individuelles, collectives et territoriales au changement climatique et à la crise écologique et énergétique ».

 

<div class="copy-paste-block">
	Le gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le climat. Les contrevenants risquent jusqu'à 6 mois de prison </div>
Le gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le climat. Les contrevenants risquent jusqu'à 6 mois de prison 
(thinkstock photos)



Que risque-t-on à braver les interdictions ?

Nombre d'ONG ne digèrent pas cette interdiction de manifester. Et de rappeller, façon aigre-douce,  que ni les transports en commun, ni les manifestations sportives, ni le marché de Noël des Champs-Élysées ne sont frappés d’interdiction.
La coalition climat 21, qui regroupe 130 organisations, est donc bien décidée à se faire entendre  malgré tout. Elle appelle à la formation d’une chaîne humaine géante dans Paris de la place de la République à celle de la Nation, « pour la démocratie, la paix et la justice climatique ». Climat 21 précise dans un communiqué.« A tous ceux qui veulent nous empêcher de nous exprimer, nous répondons : unis et solidaires nous voulons vivre ensemble sur une terre juste et vivable ». Une chaîne humaine, est-ce la bonne solution ? La coalition précise que ce mode de manifestation n’est pas plus exposée à des risques d’attentat que le flot habituel des passants.
Celles et ceux qui, malgré tout, passeraient outre cette interdiction de manifester risque de se faire arrêter manu militari par les forces de l'ordre. Etat d'urgence oblige, les violations de l’interdiction de circulation, de manifester, de séjour ou de la fermeture d’un lieu public sont punies d’une peine de six mois de prison et 7 500 euros d’amende