Côte d'Ivoire : des réponses sur la bousculade d'Abidjan

Les autorités ivoiriennes ont présenté samedi 4 septembre les premiers résultats de l'enquête sur la bousculade d'Abidjan. Dans la nuit du Nouvel An, 63 personnes ont trouvé la mort au quartier du Plateau. 

dans
Simplice Kouadio Koffi, le procureur d'Abidjan, est apparu samedi soir sur les écrans de la RTI pour donner  les premiers résultats de l'enquête sur la bousculade meurtrière au quartier du Plateau, le centre-ville d’Abidjan. Les autorités ont pu retracer le déroulé de cette soirée du Nouvel An. 
L’accident s’est produit au niveau du stade Houphouët Boigny alors qu’une marée humaine avait envahi l’avenue après le feu d’artifice.
Un groupe venant en sens inverse de la foule aurait déclenché la bousculade alors que l’avenue, à cet endroit là, était rétrécie par des clôtures de chantier et des troncs d’arbre encombrant le trottoir. Circonstance aggravante : les lieux n’étaient pas éclairés.
Dans la panique, les personnes qui chutaient ont été piétinées.
L’enquête pointe également l’insuffisance des forces de l’ordre sur place.
Sans donner plus de précision, le procureur a indiqué que «  le parquet va engager des poursuites pénales contre les auteurs présumés des faits relevés »



Côte d'Ivoire : des réponses sur la bousculade d'Abidjan