Info

Cristiano Ronaldo, lauréat du Ballon d'Or 2017

Cristiano Ronaldo, Ballon d'Or/FF, 2008, 2013, 2014, 2016 et 2017.
Cristiano Ronaldo, Ballon d'Or/FF, 2008, 2013, 2014, 2016 et 2017.
© AP Photo/ Francisco Seco

Sans surprise, le Portugais Cristiano Ronaldo a remporté son 5ème Ballon d'Or/France Football. Il égale le record de son rival argentin Lionel Messi et se succède à lui-même. Cette récompense individuelle ultime vient couronner une saison bien garnie en trophées majeurs avec son équipe du Real Madrid.

dans
C'est comme s'il avait voulu, un peu plus encore, marquer les esprits. À quelques heures de recevoir la distinction la plus attendue de la planète football, Cristiano Ronaldo (surnommé CR7) a établi un énième performance unique sur le terrain.
 
Cristiano Ronaldo jubile après son but contre le Borussia Dortmund | 6 déc. 2017 | FRANCISCO SECO | AP
L'attaquant portugais toujours assoiffé de records, toujours poussé à se surpasser, a marqué, l'un des deux buts de la victoire (3-2) du Real Madrid à domicile face aux Allemands du Borussia Dortmund lors de cette 6ème et dernière journée de poules de Ligue des Champions. Rien d'exceptionnel a priori sauf qu'avant lui, personne n'avait réussi à inscrire au moins un but dans les six rencontres de cette phase automnale de la compétition phare du vieux continent.

Un travailleur forcené

Le Portugais a déjà été couronné à quatre reprises par ce Ballon d'Or/France Football. Une première fois en 2008, alors qu'il jouait encore dans le club anglais de Manchester United. Il n'a, à l'époque, que 22 ans, mais vient de remporter la Ligue des Champions et de replacer le club mancunien sur la carte du football continental. S'ensuit la longue période de règne de Lionel Messi.

Cristiano Ronaldo remportant le prix du "meilleur joueur" Best Fifa Awards | 23 oct. 2017 ◉ CLAUDE PARIS | AP

L'argentin du FC Barcelone, inscrira son nom au palmarès pendant quatre années consécutivement. 2009, 2010, 2011 et 2012. Beaucoup de joueurs auraient pu être découragés par une telle domination. Pas le Portugais.
Lui, travailleur forcené a tissé sa stratégie. Il retrouverait une chance de décrocher le "Graal" s'il se rendait indispensable (voire incontournable) en établissant années après années, des records statistiques hors du commun. 

Le Madrilène contre le Catalan

Entre temps, Cristiano Ronaldo est venu défier Lionel Messi sur son propre terrain. Le Portugais signe au Real Madrid à l'aube de la saison 2009. Le plus prestigieux club de la capitale espagnole est le rival absolu du FC Barcelone. Une rivalité historique savamment entretenue sur fond de divergences politiques autour notamment de l'émancipation de la Catalogne.

Quand il gagne à nouveau le Ballon d'Or/FF en 2013, il marque 34 buts en Liga (NDLR : le championnat domestique espagnol) et 12 buts en Ligue des Champions alors qu'il ne peut y avoir au maximum que 13 matchs par saison. Quand il gagne, à nouveau le trophée individuel, l'année suivante, il est l'auteur de 31 buts en Liga et de 17 buts en Ligue des Champions.

Cristiano Ronaldo & Lionel Messi | Match amical | Argentine/Portugal | 18 nov. 2014 ◉ JON SUPER | AP

Cette fois, le joueur portugais remporte le trophée continental avec le Real Madrid et s'offre le droit de disputer la Coupe intercontinentale qui rassemble les équipes qui ont sacrées sur leurs continents respectifs. 

La saison 2014/2015 est celle de toutes les confrontations avec son rival argentin du FC Barcelone. "CR7" sort vainqueur du duel des buteurs en Liga avec 48 buts. Un record ! Lionel Messi suit avec 43 buts. Le Portugais et l'Argentin marquent chacun 10 buts en Ligue des Champions, mais comme ce dernier remporte le trophée continental il fait la différence au moment de la desserte du Ballon d'Or/FF.

Rebaptiser le trophée...


Qu'à cela ne tienne. La saison suivante (2015-2016) Cristiano Ronaldo revient à la charge. 35 buts en Liga et 16 en Ligue des Champions pour le Portugais qui en bonus gagne les deux trophées continentaux. La Ligue des Champions avec le Real Madrid et l'Euro 2016  avec le Portugal face à la France. Le Ballon d'Or/FF, qui au fil des ans, est devenu un trophée qui ne récompense que les buteurs, ne peut évidemment pas lui échapper.

Et 2017 n'échappe pas à la règle.

Cristiano Ronaldo porté en triomphe | Finale de la Ligue des Champions | 3 juin 2017 | Cardiff, Pays de Galles ◉ ALASTAIR GRANT | AP

Bien que moins utilisé par Zinédine Zidane (NDLR : l'entraîneur du Real Madrid) Cristiano Ronaldo a grandement compté dans la conservation de la Ligue des Champions, deux années de suite, par le club merengue (NDLR : surnom du Real Madrid). Cerise sur le gâteau, au printemps dernier, le Real Madrid a également remporté la Liga, ce titre majeur national qui lui échappait depuis 2012.

...ou le renouveler ?

Reste à savoir, à quoi rime un trophée que seuls deux joueurs se partagent depuis 2008 ? Il serait presque opportun de le rebaptiser le "Ronaldo/Messi", tant les deux superstars du football ont empêché l'émergence d'autres lauréats. Ou peut-être que le trophée devrait-il sortir du cadre "marketing" et devenir plus "sportif" en se multipliant ?  À l'instar des récompenses dans le cinéma, attribuer un trophée Ballon d'Or/FF par ligne, (gardien/défenseur/milieu/attaquant) rendrait sans doute la concurrence plus saine et plus équilibrée. La main mise de deux attaquants serait sans doute aussi grande, mais d'autres grands joueurs ne seraient sans doute pas, passés à côté du trophée du seul fait qu'ils ne jouaient pas au "bon poste".

Aujourd'hui, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont respectivement 30 et 32 ans. Ils abordent la phase descendante de leur carrière, ce qui entrainera mécaniquement l'émergence de leur concurrent au Ballon d'Or/FF.

Le Brésilien Neymar au Paris Saint-Germain, le Belge De Bruyne à Manchester City, l'Argentin Dybala de la Juventus Turin voire le Français Mbappé au Paris Saint-Germain peuvent se positionner si le trophée reste la chasse gardée des attaquants. Et ainsi recréer pour les 10 prochaines années un mano a mano identique à celui qui s'éternise depuis 2008.