Info

Croix Rouge

dans

Croix Rouge

 
« Cela fait depuis le 25 août que le cargo était arrivé de Benghazi » explique Nina, responsable de la logistique de la Croix Rouge à Tripoli. « C’est seulement hier lundi, après quatre jours d’attente, qu’on a enfin pu décharger toutes ces vivres ! On a perdu beaucoup de temps car çà a été très difficile de trouver des conducteurs vu qu’il n’y a plus d’essence. La main d’oeuvre manque aussi car les gens ont peur de sortir et de travailler. D’habitude, on décharge ce cargo en une journée. Là, il nous faudra au moins deux jours ». Dans ce cargo, des stocks de médicaments, des kits d’hygiène, des couches et de l’eau.

Dans le port de Tripoli, l’aide humanitaire doucement arrive. Et un cargo de fioul a pu arriver lundi, permettant de relancer un minimum la vie quotidienne.