Cyril Benjamin Castro, candidat indépendant

Cyril Benjamin Castro, indépendant, espère gagner le vote des Français en mettant en avant son engagement à plein temps pour la campagne et sa connaissance de tous les pays de la 8e circonscription. 

dans
Qui êtes-vous ?

J'ai 42 ans et suis père de deux enfants. Diplômé d'une grande école de commerce, diplômé en finances et fiscalité, j'ai été cadre d'entreprise, puis chef d'entreprise en France et à l'étranger. J'ai aussi enseigné la finance, l'économie, la fiscalité et la géopolitique. Je suis Président de la Fédération des Très Petites Entreprises (TPE) en France et membre des parents d'élèves du groupe scolaire de mes enfants.
 
Je suis un humaniste, euro-méditerranéen, et je connais tous les pays de la circonscription, sur lesquels mes écrits économiques et géopolitiques ont parfois porté.
 
Enfin, je suis totalement investi dans cette élection, puisque j'y suis engagé à plein temps comme je serai député à temps plein, abandonnant toute autre fonction, dès mon élection, au service de la circonscription.
 
Pourquoi voulez-vous être député des Français établis hors de France ?
 
Je connais chacun des pays de cette belle et complexe 8ème circonscription. Je les revisite tous durant cette campagne. C'est le cœur du cœur de notre civilisation et nous devons la rendre à nouveau plus agréable, politiquement s'entend, sans exclure ou cliver mais en rassemblant et en facilitant la connaissance des uns des autres, y compris entre Français de la zone et entre Français en France et hors de France. Cette Méditerranée est notre histoire et notre géographie !

Ma connaissance des dossiers, avant la campagne et au cours de la campagne, me permettent de dire que les quatre ans qui restent pour accomplir le mandat de député, seront utilisés chaque jour au service des Français de la circonscription. Chaque jour compte, et je suis le seul à être immédiatement opérationnel : le chantier est énorme et seul un rassembleur et un catalyseur d'énergie pourra relever ces défis.

Dans cette élection je suis l'alternative positive : je veux proposer, agir et consolider sans stigmatiser tel ou tel pays, telle ou telle communauté. Je veux rassembler, tirer le meilleur de cette belle et complexe 8ème circonscription, avec l'indépendance, l'expertise et les qualités d'écoute et de dialogue dont nous avons tous besoin. Mon courage est de défendre Israël en Grèce, en Italie, en Turquie, et bien sûr en France et réciproquement. Je n'ai qu'un discours et tient cette ligne humaniste et rassembleuse, au centre, pour être capable d'être opérationnel dès le jour de mon élection.
 
Enfin, seul un homme libre, central et résidant à Paris, cœur des lieux de pouvoir pour défendre concrètement les dossiers des Français d'Israël et de la circonscription, en coordination avec tous les acteurs de bonne volonté, sera un député efficace. D'ailleurs les électeurs en Israël ont eu l'intelligence de prendre ces critères pour placer en tête aux premières places ce type de profils pour les représenter en 2012. Donc on doit se rassembler autour de ma candidature.
 
Sur quelles problématiques faites-vous campagne ?
 
Mon programme tient en 3 E : l’Éducation (les places dans les écoles francophones, les bourses, la culture, la francophonie, la reconnaissance des diplômes), l’Économie (les entreprises, la croissance, l'emploi, la limitation des impôts) et l'Entraide (solidarités, carte vitale immédiate pour tous les cotisants, numéros d'appels gratuits pour l'accès à toutes les représentations françaises, maisons de retraite francophones, aides aux retours pour les personnes en difficultés qui le souhaitent et surtout aide à l'emploi sur place).
 
Ma feuille de route est claire, transparente et éthique :
 
Au niveau de la circonscription, je lancerai le Forum-développement qui permettra de mieux faire connaître les forces des Français de la circonscription à nos compatriotes des autres pays, et ainsi de mieux faire apprécier chacun, notamment Israël (car quand on connaît, on aime !).
 
Au niveau national, voter et initier toutes les lois de baisse d'impôts, et de soutien aux PME et professions libérales, qui redonneront activités, croissance et emploi; tel est mon engagement, tel est mon cap, en apaisant, en rassemblant et en agissant.

Le site de campagne de Cyril Benjamin Castro