Info

Des Journées Mondiales de la Jeunesse très connectées

Internet est au coeur de la communication avec les jeunes du monde entier venus assister aux Journées Mondiales de la Jeunesse. 
Internet est au coeur de la communication avec les jeunes du monde entier venus assister aux Journées Mondiales de la Jeunesse. 
©capture d'écran/ Instagram JMJ2016

Jusqu’au 31 juillet, des centaines de milliers de jeunes pèlerins se retrouvent à Cracovie, en Pologne, pour le grand rassemblement des Journées Mondiales de la Jeunesse, qui se passent aussi beaucoup sur Internet. Une manière de fédérer les jeunes du monde entier et de communiquer différemment.

dans
François sait se faire remarquer en rompant le protocole pontifical. A 79 ans, le premier pontife originaire d’Amérique du Sud est le roi des selfies. A plusieurs reprises, on l’a vu poser avec des jeunes pour prendre des photos. 
 
Après son compte Twitter, relancé sous le nom de Pontifex, c’est sur Instagram que le pape communique aussi depuis mars dernier. 
 

Internet : "un cadeau de Dieu"

Pour lui, outre l’outil de communication qu’Internet représente, c’est « un cadeau de Dieu » qui « créé un sens d’unité de la famille humaine. » Le pontife mise ainsi sur Internet et l'univers numérique pour rapprocher les gens, favoriser la solidarité et construire « un réseau non pas de fils, mais de personnes. » 
 

« Benoît XVI ne communiquait pas de cette façon-là », expliquait Philippe Moreau Chevrolet en mars dernier à nos confrères du Figaro. Il est président de l'agence de conseil en communication personnelle et en stratégie d'influence des dirigeants MCBG. « François a sû réconcilier l'Église avec son époque et réaffirme sa volonté de vivre avec son temps. C'est un très grand communiquant. Être présent sur les réseaux est comme une obligation, sinon on véhicule le sentiment de ne pas vouloir parler aux gens.»

Les JMJ connectées

Ce n’est donc pas étonnant si Internet, au travers des réseaux sociaux tient une place de choix, dans ces nouvelles Journées Mondiales de la Jeunesse qui se tiennent du 26 au 31 juillet en Pologne, à Cracovie. 
 
Un site officiel, bien sûr, a été créé, mais aussi un compte Facebook, TwitterPériscope et aussi... Snapchat. Le tout en français, mais aussi en anglais et en espagnol.

Un défi vidéo a même été lancé par des volontaires avec le mot-clé #WYDchallenge auquel des groupes de jeunes du monde entier et même des religieuses de Cracovie ont répondu. L'idée ? Danser sur la chanson "World Youth Day is back for you" du groupe de musique catholique Uni't. 



Cette débauche d’énergie sur les réseaux sociaux séduira-t-elle la jeunesse catholique ? Le nombre de nouveaux baptisés ne fait que baisser. Il est passé de plus de 472 000 en 1990 à plus de 290 000 en 2012.