Des milliers de manifestants dans toute la France contre la réforme du code du travail

SUJET LOI TRAVAIL
TV5 MONDE/ Sophie Golstein

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans la rue mardi en France contre la réforme du Code du travail, une "très forte" mobilisation sociale selon la CGT, la première du quinquennat face à un président déterminé à mener à bien cette promesse de campagne.

dans

Premier rendez vous social du quinquennat Macron, ce mardi ... à l'appel de plusieurs syndicats dont la CGT ...notamment à Paris, où le cortège s'est ébranlé en début d'après midi ...

Un appel national sur front de désuinion des syndicats, à valeur de test pour les opposants à la réforme du Code du travail ... Ils considèrent que le gouvernement s'en prend aux aquis sociaux et redoutent une fragilisation de leur situation et de celles de leurs enfants  contrairement aux organisations patronales et aux entreprises qui y voient - elles - un pas positif vers la créations d'emplois.
 
Des Français lqui digèrent mal l'accusation d'Emmanuel Macron qualifiant les opposants à la réforme de fainéants" comme  Benjamin Fleuret, employé de Veolia à Fos-sur-Mer et manifestant : "Y'a du monde aujourd'hui qui est là pour dire, les lois, faut les penser, les réfléchir, et les voter, faut pas les imposer à tous."

 Marion, responsable d'une structure petite enfance et manifestante abonde dans le même sens. "On est dans un problème global de société, un changement de société, qui risque d'entraîner de gros gros dégâts.

Peu de politiques, si ce n'est Jean-Luc Mélenchon qui a décidé de s'afficher à Marseille où il a été élu député ... Le candidat déçu à la la présidentielle promet de faire reculer Macron sur ce projet de reforme du code du travail.

Emmanuel Macron a pris soin de s'éloigner de la métropole pour se rendre auprès des victimes de l'ouragan Irma dans les Antilles ...  nul doute qu'il scrutera les chiffres : 100 000 à la mi journée selon la CGT,  moitié moins que ce qu'il fallait pour que ce soit un succès selon un spécialiste du syndicalisme. Et 24 000 personnes selon la police ... Alors que le gouvernement veut mettre en place d'autres réformes, d'ici Noel