Donald Trump prêt à rencontrer Kim Jong-un

Sosies de Donald Trump et de Kim Jong-Un à Hong Kong, le 7 avril 2017.<br />
(AP Photo/Kin Cheung)
Sosies de Donald Trump et de Kim Jong-Un à Hong Kong, le 7 avril 2017.
(AP Photo/Kin Cheung)

Le président américain Donald Trump affirme être prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
L'annonce intervient après le déploiement du bouclier antimissile THAAD et au moment où Pyongyang menace de mener un sixième essai nucléaire.
 

dans
Improbable et inédite. Souvent pastichée par des comédiens sosies des deux dirigeants. La rencontre Donald Trump-Kim Jong-un pourrait peut-être avoir lieu, un jour, "en vrai"

Au moment où les tensions autour de la péninsule coréenne sont au plus haut, le président américain s'est dit prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen, qui n'a jamais eu d'entretien avec un dirigeant étranger depuis son accession au pouvoir en 2011. Mais il faudrait que «les conditions soient réunies».
 

«Je le ferais, absolument. Je serais honoré de le faire», a affirmé Donald Trump dans un entretien à l'agence Bloomberg.

«Encore une fois, il faudrait que les conditions soient réunies. Mais je le ferais», a-t-il ajouté sans précisions sur les critères de ses "conditions" et ce qui pourrait le pousser à prendre une telle décision.

Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche a complété en précisant que «les conditions n'étaient pas réunies pour le moment».



Cette annonce intervient alors que le climat s'est détérioré en mer du Japon avec la poursuite, par Pyongyang, de ses programmes balistique et nucléaire interdits et l'arrivée annoncée du porte-avion américain Carl Vinson en mer du Japon.

En Corée du Sud, le bouclier antimissile américain est désormais opérationnel pour prévenir un sixième essai nucléaire du régime de Pyongyang, qui se dit «au bord de la guerre» avec Washington.

La Chine a demandé ce mardi la suspension «immédiate» du déploiement du bouclier antimissiles.