Info

Donald Trump va-t-il finalement laisser publier le "mémo démocrate" ?

trumdemonote

Donald Trump a rouvert la porte à la publication de la note démocrate confidentielle alors qu'il avait refusé vendredi de la rendre publique en invoquant des inquiétudes pour la sécurité nationale.

dans
Rebondissements à chaque fin d'épisode et coups tordus : c'est une bonne série à l'américaine mais en vrai. Avec la Maison Blanche comme décor.
Une intrigue portée par des soupçons d'ingérence de Moscou : le RussiaGate
et un personnage trouble,  Carter Page,  conseiller de Donald Trump pendant sa campagne.

Assez trouble pour que la police fédérale américaine et le département de la Justice autorise sa mise sur écoutes dès octobre 2016. Mais d'après un "mémo", une note commandée par le président républicain de la commission du Renseignement et rendue publique la semaine dernière par le président, les informations qui ont permis d'autoriser cette surveillance ont été fourni au FBI par l'équipe de campagne d'Hillary Clinton.
 

Ce que raconte le mémo Nunes, c'est cette enquête légitime du Congrès conduisant une surveillance d'un citoyen grâce à une loi spéciale. Et c'est notre devoir en tant que branche législative du gouvernement de lancer une inspection de la branche exécutive si des abus ont été commis.
Paul Ryan, président de la Chambre des Représentants

Mais les Démocrates voient là une sérieuse mise en cause des responsables du FBI et du ministère de la Justice que Donald Trump pourrait utiliser pour entraver le procureur spécial Robert Mueller et son enquête sur une éventuelle collusion de l'équipe de campagne de Trump avec Moscou pendant la course à la Présidentielle.

La "contre-note" qui fâche le président


Alors, pour contrer le "mémo" des Républicains,  les démocrates ont rédigé une contre-note. Mais celle-là,  Donald Trump a d'abord refusé de la déclassifier avant de s'en expliquer sur les réseaux sociaux :
"Cette note très politique et longue, les démocrates savaient qu'elle aurait dû être lourdement censurée car elle révèle des méthodes et des sources confidentielles. Un moyen pour accuser la Maison-Blanche d'un manque de transparence. Je leur ai dit de la refaire et de la renvoyer en bonne et due forme!", explique-t-il sur Tweeter

Une note trop longue et trop détaillée ? Donald Trump aurait-il du mal avec tout ce qui dépasse les 280 caractères autorisés par ce réseau social ?  A moins que ce "mémo" démocrate ne soit trop gênant pour lui et son gouvernement. Après avoir refusé tout net la publication, il demande cette fois à ses adversaires politiques de la réécrire... La suite au prochain épisode.