Du faux « 100% pur Darjeeling » !

dans
Sandeep Banerjee est président de l’Association des cultivateurs de thé dont le bureau est dans ce lieu légendaire fondé par les Anglais en 1837 : « le club des planteurs ».

L'appellation Darjeeling est de nos jours grandement contrefaite : un problème majeur pour les cultivateurs. « La quantité de thé Darjeeling vendue dans le monde chaque année excède les 40 000 tonnes alors que la production de vrai thé de Darjeeling est de 7500 tonnes par an. Il y a beaucoup de falsification et pour remédier à cela, la Tea Board of India a créé le logo et la marque de certification Darjeeling en 1995. Mais cela n’a pas suffisamment changé la situation car une fois que le thé sort de l’Inde les intermédiaires peuvent le mélanger et utiliser l’appellation. C’est l’un de nos problèmes majeurs.»

En 1999, l’Association des cultivateurs de thé a créé l’IGP Darjeeling. Sur 124 domaines recensés à Darjeeling, seuls 87 répondent aux critères. « Nous avons demandé à l’Union Européenne en 2007 que les importateurs respectent l’appellation pour du "100% pur Darjeeling" mais la réglementation n’est toujours pas en vigueur car les importateurs veulent utiliser l’appellation dès qu’il y a 51% de Darjeeling. Nous sommes en pourparlers avec Bruxelles et espérons gagner gain de cause en mai prochain car celui nuit grandement à notre prestige ».