Ebola : objectif "zéro cas" atteint au Liberia

Fin de l'épidémie d'Ebola au Liberia
Jeudi 5 mars 2015, un an après le premier cas d'Ebola au Liberia, la dernière patiente quitte l'hôpital, guérie. Beatrice Yardolo était attendue par sa famille et ses amies.
Récit d'Amandine Sellier

Où en est le virus Ebola en Afrique ? Si la situation semble encore préoccupante en Sierra Leone et en Guinée, l'épidémie semble endiguée au Liberia, où la dernière patiente vient de sortir du centre de soins. 

dans
Hier encore, la capitale du Liberia, était au coeur d'une épidémie qui, à ce jour, a tué près de 10 000 victimes en Afrique de l'Ouest. Aujourd'hui, la dernière patiente identifiée au Liberia vient de quitter l'hôpital, au bout de deux semaines de soins. 
 
C'est une Beatrice Yardolo souriante et vêtue de couleurs vives qui a fait ses adieux à l'équipe soignante du Centre chinois de traitement contre Ebola de Paynesville, une banlieue de Monrovia : "Depuis que Ebola a frappé le Liberia, toute une année s'est écoulée. En janvier et en février, encore, trois de nos enfants ont été emportés," raconte Beatrice Yardolo. Transmis par les fluides corporels, comme la salive ou les vomissements, le virus a probablement touché la famille de Beatrice par l'intermédiaire de son fils, hygiéniste dentaire.
 
Si l'épidémie a parfois reculé, depuis un an, ce n'était que pour mieux revenir en force. Aujourd'hui, pourtant, les choses sont différentes, car depuis 13 jours, aucun nouveau cas n'a été diagnostiqué au Liberia, même si 102 personnes ayant été en contact avec des malades restent sous observation.

Il faudra encore attendre un mois, soit 42 jours (deux fois la durée d'incubation normale) sans nouveau malade, pour que l'épidémie soit officiellement déclarée endiguée au Liberia. Les autorités, elles, sont optimistes, d'autant plus que "à Lofa ou dans les régions du sud-est, aucun nouveau cas n'a été détecté depuis plus de 100 jours, et que les 42 jours réglementaires sont écoulés dans 13 de nos 15 départements," explique Tolbert Nyenswah, responsable de la lutte contre l'épidémie dans le pays.
 
En Sierra Leone voisine, l'épidémie semblait voici peu sous contrôle dans la capitale, Freetown. Puis des pêcheurs ont réintroduit le virus, provoquant une recrudescence des cas d'Ebola. Selon l'OMS, la Guinée et la Sierra Leone ont signalé 132 nouveaux cas d'Ebola au cours de la dernière semaine de février.
5 février 2015 : le dernier malade d'Ebola au Liberia quitte l'hôpital. Objectif "zéro cas" atteint.
5 février 2015 : le dernier malade d'Ebola au Liberia quitte l'hôpital. Objectif "zéro cas" atteint.
Capture d'écran TV5MONDE