Economie : entretien avec l'économiste français Thomas Piketty

Après son succès aux États-Unis où la gauche américaine l'encense, son livre va être traduit en Chine et en Inde. Vendu à 600 000 exemplaires, Le Capital au XXIème siècle (Éditions du Seuil) de l'économiste français Thomas Piketty est consacré à la montée des inégalités partout dans le monde. Entretien sur le plateau de TV5MONDE.

dans
Economie : entretien avec l'économiste français Thomas Piketty

"C'est une histoire de l'argent, des revenus, des patrimoines dans plus de 20 pays sur deux siècles. (...) C'est une histoire qui n'est pas technique, qui met en jeu des mécanismes non seulement économiques, mais aussi politiques, sociaux et culturels."
Thomas Piketty démontre dans son livre que : "le rendement du capital tend à être plus élevé que le taux de croissance de l'économie dans le long terme".

Il ajoute plus tard dans l'interview : "On va léguer à nos enfants, beaucoup plus de patrimoine qu'on en a jamais légué". Mais "le problème est que la répartition de ce patrimoine est parfois excessivement concentrée. Concrètement, la moitié de la population ne possède presque pas de patrimoine. Les 40% suivants ne possèdent pas grand chose, 20%/30% et on a 60% pour les 10% les plus hauts."

Le but est "de permettre à un plus grand nombre par des institutions plus inclusives d' accéder (au patrimoine)."