Election américaine : Internet à fond dans la campagne

En pleine campagne, les militants pratiquent le porte-à-porte électoral réel mais également virtuel, et même de plus en plus... Les deux candidats en lice pour la présidence des États-Unis se livrent à une course folle sur les réseaux sociaux. Le scrutin se joue aussi sur la toile.

dans
Bien sûr, rien ne peut remplacer le porte-à-porte, ou les poignées de mains lors d'un meeting, mais la conquête de l'électorat se joue aussi sur la toile. Dans ce domaine, Barack Obama mène la course depuis 2008, lors de sa première candidature à la présidence des États-Unis. Il fut alors le premier à accorder autant d'importance aux réseaux sociaux et à asseoir sa présence en ligne. Ses équipes réitèrent l'expérience cette année avec de nouveaux succès.

>> Lire notre article sur la campagne Internet d'Obama.

Grâce à ses acquis de 2008, Barack Obama cumule 21 millions d'abonnés sur Twitter et près de 31 millions sur Facebook. Mitt Romney peine à suivre avec seulement 10 millions d'"amis" sur Facebook.

La force de chaque camp est de multiplier leur présence sur un large éventail de réseaux sociaux. (voir les photos ci-dessous et l'encadré à droite) Il y en a pour tous les goûts et à tous les instants de la journée. Chaque électeur est informé de ce que fait et où se trouve son candidat pendant la campagne.

Les médias ne sont pas en reste. Eux aussi ont accru leur présence en ligne pour relayer tweets, photos et informations en tous genres, postés par les candidats à la présidence. Du fact-checking (vérification des arguments de l'un et l'autre) à l'évaluation de la présence des hommes politiques sur la toile, chacun y va de son expertise.

Partout dans le monde, les téléspectateurs sont aussi au rendez-vous et débattent entre eux. Le premier débat télévisé entre les deux candidats a ainsi battu des records d'audience... sur le web. Le 3 octobre 2012, plus de 10 millions de tweets relatifs au débat ont été envoyés.

Mais pour que ces réseaux sociaux bénéficient réellement aux candidats, tout repose sur la bonne gestion que leurs équipes en font. Selon le journal britannique The Guardian, 750 personnes s'occupaient en juin 2012 des réseaux sociaux d'Obama contre seulement 87 pour Romney.

La présence des deux candidats sur la toile


Barack Obama premier sur les réseaux sociaux



Mitt Romney sur le web



L'Amérique en marche

La chronique de Thomas Snegaroff sur
la campagne américaine à retrouver
chaque vendredi sur TV5monde.