Election présidentielle en Iran - Les médias et le régime

dans

Internet échappe à la censure


Les journaux locaux sont muselés, les médias étrangers proscrits. Quant à la télévision nationale, elle offre toute sa puissance de diffusion au guide suprême. En revanche, les chaînes satellites sont plus difficiles à contrôler.

De même, Internet échappe à la censure. Les sites communautaires, les blogs et les mails sont des réseaux de communication clés qui permettent aux manifestants de s'organiser à l'intérieur comme à l'extérieur du pays.


La cyber-résistance iranienne

La cyber-résistance iranienne

Internet et les réseaux sociaux permettent aux manifestants de s'exprimer et de s'organiser.
C'est la cyber-résistance iranienne.

Reportage Karine Barzegar - Alexis Delcourt
5 août 2009 - 2'53

Les médias iraniens au cœur des tensions politiques

Les médias iraniens au cœur des tensions politiques

Malgré l'affaiblissement du mouvement d'opposition ces jours-ci, la presse reste une cible pour le régime conservateur de Téhéran.

Le commentaire de Karine Barzegar

06 juillet 2009 - 1'47

Face à la censure, la jeunesse iranienne s'organise sur Internet

Face à la censure, la jeunesse iranienne s'organise sur Internet

Twitter, Facebook, Youtube, Flick'r...Les réseaux sociaux du web servent de caisse de résonance à l'opposition menée par Moussavi et à la jeunesse iranienne pour alerter l'opinion mondiale sur la situation en Iran.


Commentaire de Yves Magat - TSR
17 juin 2009 - 01'40

Arrestations au journal réformateur Kalemeh Sabz


Le 22 juin, 25 journalistes et membres du personnel du journal Kalemeh Sabz ont été arrêtés au siège du journal pour être "interrogés". Cinq d'entre eux avaient été relâchés le mardi 23 juin.

Le quotidien, autorisé peu avant le scrutin présidentiel du 12 juin, a été interdit au lendemain du vote. Depuis le journal se passe sous le manteau à Téhéran, parmi les partisans du candidat malheureux Mir Hossein Moussavi.




La rédaction iranienne de Radio France Internationale montrée du doigt

La rédaction iranienne de Radio France Internationale montrée du doigt

A Paris, une rédaction iranienne existe au sein de RFI. Depuis le début des manifestations, la radio émet chaque jour une heure d'émission en direct et en farsi. Forcément mal vu par le pouvoir iranien, même s'il n'est pas question de censure.

Reportage de Marian Naguszewski, Cédric Alliot et Christophe Harnoy

28 juin 2009 - 2'09

Selon le pouvoir iranien, les médias instrumentalisent la révolte

Selon le pouvoir iranien, les médias instrumentalisent la révolte

Après BBC Persian et d'autres médias étrangers, c'est maintenant Voice of America qui subit le black-out imposé aux médias étrangers en Iran. Mais pour les journalistes américains de la chaîne de télévision, les images postées par les manifestants parlent d'elles-mêmes.

Commentaire de François Jeannet de la Télévision Suisse Romande
25 juin 2009 - 2'10