Elections en Hongrie : le poids de l'extrême droite

Des partisans du Jobbik, le parti d'extrême droite hongrois, défilant dans les rues de Budapest.
Des partisans du Jobbik, le parti d'extrême droite hongrois, défilant dans les rues de Budapest.

Le parti d’extrême droite, le Jobbik, fait son entrée au Parlement. Il a obtenu au second tour des législatives du 26 avril 2010 48 sièges. C’est devenu la troisième force de la Hongrie.

Mais la politique du pays est désormais aux mains de la droite conservatrice. Le FIDESZ de Viktor Orban a obtenu la majorité des deux tiers, ce qui lui permet d’engager des réformes structurelles sans l’appui d’aucun autre parti.

Quant aux socialistes, après avoir passé huit ans au pouvoir, ils conservent 58 sièges au Parlement.

dans

SOMMAIRE DU DOSSIER


Résultats des législatives

Analyse en vidéo


Dans les rangs du Jobbik

Reportage TV5Monde


La question des Roms

Reportage et analyse de Françoise Pons


Thomas Schreiber analyse les enjeux de la politique hongroise

Entretien avec ce spécialiste de l'Europe centrale


Grand angle sur l'extrême droite en Europe avec Jean-Yves Camus

Entretien avec ce politologue spécialiste de l'extrême-droite


Dossier préparé par Camille Sarret