Elections législatives au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni vit sans doute un tournant dans son histoire. En rejetant le Labour sans adhérer aux Tories, les électeurs britanniques ont imposé une alliance nouvelle, celles des conservateurs et des libéraux démocrates, pourtant en désaccord sur des sujets essentiels, tels l'Europe, la fiscalité, l'immigration ou l'exercice de la démocratie.

En entrant au 10 Downing Street, David Cameron s'affiche comme le plus jeune Premier ministre de cette vieille monarchie constitutionnelle. Sa tâche sera ardue, tant les thèmes qui ont pesé sur la campagne seront complexes à dépasser : modèle social en crise, relations avec l’Union européenne, engagement militaire en Irak ou en Afghanistan, etc.

Certains ne donnent pas deux ans de vie à cette alliance entre la carpe et le lapin...

dans

SOMMAIRE DU DOSSIER


La coalition à l'oeuvre : retour de la rigueur


Trois hommes en campagne

Portraits de Gordon Brown, David Cameron et Nick Clegg.

Les journaux britanniques s'engagent dans la bataille

Jon Henley du Guardian, Rosa Prince du Daily Telegraph et John Peet de The Economist nous répondent.

Campagne électorale : les débats télévisés

Les candidats se sont affrontés trois fois à la télévision, une première.

Graham Watson : “Tous les partis cherchent absolument à éviter la question de l’Europe“

Rencontre avec le député européen libéral.

Témoignage d'un expat' français à Londres

Loïc, 31 ans, nous raconte son aventure outre-Manche, des banques de la City au "Job Center".

De Margaret Thatcher à Tony Blair

Depuis 1979, le Royaume-Uni n'a connu qu'une seule fois l'alternance politique.




Dossier réalisé par Sylvie Braibant, Camille Sarret et Laure Constantinesco - Mai 2010