Elections Québec 2012 : l'heure du choix

Les québécois se rendent aux urnes ce mardi 4 septembre. Elections législatives sur fonds de tensions étudiantes et de soupçons de corruption. Vivez ici au jour le jour l'actualité de la campagne et du scrutin.

dans

Le Québec en mode électoral... estival !

Depuis le premier août dernier, les Québécois sont en pleine campagne électorale… Dans la chaleur de cet été exceptionnel, les pancartes électorales ont poussé dans les champs et sur les poteaux des villes et villages de la belle province, le tout sous fond de crise étudiante latente, de scandales de corruption et de collusion… et d’une relative indifférence des Québécois qui profitent de leurs vacances.

Le Premier ministre québécois, Jean Charest.
Le Premier ministre québécois, Jean Charest.
Cette campagne électorale n’est pas une surprise : depuis le printemps dernier, alors que la grève étudiante battait son plein et que les rues de Montréal et de Québec résonnaient de concerts de casseroles, les rumeurs de déclenchement d’un scrutin bruissaient de tout bord tout côté. Les dernières élections remontent à septembre 2008 et elles avaient été remportées par les Libéraux de Jean Charest, le premier ministre québécois avait donc, théoriquement, jusqu’au printemps 2013 pour déclencher un nouveau scrutin. 
Il a choisi de le faire le premier août dernier, un geste qualifié de cynisme extrême par plusieurs ici… Tout d’abord parce que les Québécois sont, pour beaucoup, en vacances, donc peu intéressés à suivre une campagne électorale, ce qui pourrait avantager les troupes libérales… ensuite parce que ces élections vont se tenir AVANT la tenue des audiences de la Commission Charbonneau, une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les scandales de corruption et de collusion qui entachent l’industrie de la construction au Québec. Or, dès la reprise de ses travaux à la mi-septembre, la Commission va commencer à entendre les témoignages d’acteurs clés de cette industrie et ces témoignages pourraient être explosifs, notamment pour le Parti libéral du Québec. Certains pensent donc  que le premier ministre Charest a déclenché ces élections dans l’optique de se faire réélire AVANT que ces témoignages ne soient rendus publics, parce qu’après...

Les étudiants dans la balance

A la tête de Québec solidaire (gauche), le dr. Amir Khadir
A la tête de Québec solidaire (gauche), le dr. Amir Khadir

Cette campagne électorale se déroule également dans un climat social relativement explosif puisque nous sommes depuis le 13 août en pleine rentrée universitaire et collégiale pour les établissements dont les cours ont été suspendus ce printemps à cause de la grève menée par des milliers d’étudiants pour dénoncer l’augmentation de leurs frais de scolarité. Jusqu’ici, les cours vont reprendre normalement dans la majorité des collèges concernés car une majorité d’étudiants ont voté pour la fin de la grève. Le mouvement étudiant semble donc bel et bien s’être essoufflé dans la torpeur estivale. Par contre, la grande question de ce scrutin, c’est : les jeunes vont-ils aller voter ? Vont-ils se servir de cette arme ultime qu’ils ont entre leurs mains, soit leur bulletin de vote ? Les fédérations étudiantes ont lancé une campagne  pour inciter les jeunes à aller dans les bureaux de vote le 4 septembre prochain, une campagne qui s’intitule « Le 4 septembre, je fais la différence ». Et c’est clair que si les jeunes suivent cette consigne, ils peuvent la faire, la différence…

Une lutte à trois

La nouvelle “Coalition Avenir Québec“ de F. Legault s'invite dans le paysage politique.
La nouvelle “Coalition Avenir Québec“ de F. Legault s'invite dans le paysage politique.

Un nouveau parti politique risque de jouer les trouble-fêtes dans cette élection, il s’agit de la Coalition Avenir Québec, fondée l’automne dernier par un ancien homme d’affaires et ex-membre du Parti Québécois François Legault. Ce parti, qui s’enligne sur la droite de l’échiquier politique québécois, est surtout une menace tant pour les Libéraux que pour le Parti Québécois car il risque de diviser le vote de droite et le vote de mécontentement à l’égard du gouvernement libéral.
Un autre danger menace le Parti québécois, dirigé par Pauline Marois, et il vient de gauche, il s’agit du parti Québec solidaire co-dirigé par Amir Khadir et Françoise David. Amir Khadir, médecin de formation, a fait une entrée remarqué à l’Assemblée nationale il y a maintenant quatre ans. Charismatique et ne reculant devant aucun coup d’éclat, cet Iranien d’origine a su donner une légitimité à une formation qui attire justement beaucoup de jeunes parce qu’ils se reconnaissent dans ses valeurs de gauche. 
Mais Québec solidaire ne peut aspirer qu’à ravir quelques sièges dans les circonscriptions de Montréal, il ne représente pas la même menace que la Coalition Avenir Québec qui, elle, peut remporter des dizaines de comtés dans la province.

Un débat des chefs dimanche

Pauline Marois conduit le parti Québecois.
Pauline Marois conduit le parti Québecois.

Prochaine étape de cette campagne électorale : le débat des chefs qui se tient ce dimanche 19 août à 20 heures (minuit TU). Les chefs des quatre principaux partis politiques vont donc débattre pendant deux heures des grands enjeux de cette campagne et comme la lutte s’annonce serrée, ce débat sera important. 
Pour l’instant, les sondages donnent le Parti Québécois gagnant, le parti qui prône la souveraineté du Québec pourrait même réussir à former un gouvernement majoritaire. 
Mais rien n’est encore joué et on connait la politique… Tout peut changer rapidement… 
C’est donc  un pari risqué pris par le premier ministre Charest…  Il joue son propre avenir politique dans cette élection, mais il n’avait pas le choix, car effectivement, stratégiquement, c’est maintenant ou jamais qu’il a le plus de chances de remporter un 5ème mandat.  
Réponse, le 4 septembre prochain, après la fermeture des portes du dernier bureau de vote.

Dimanche soir, dès 0hTU, suivez en direct sur cette page le débat des chefs.

Les derniers sondages (par “La Presse“)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.