Info

"Emmanuel Macron n'est pas un grand orateur !" selon Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste en communication

Ph. Moreau-Chevrolet
Extrait du Journal TV5MONDE avec Pascale Veysset | Édition du 2 janvier 2018 de 10h (T.U)

Après les premiers vœux présidentiels d'Emmanuel Macron aux Français pour 2018, le spécialiste en communication politique Philippe Moreau-Chevrolet était l'invité de #TV5MONDEPolitique pour analyser cette séquence qui aura duré près de 20 minutes. Décryptage.

dans

À la question de Pascale Veysset, sur la durée de ces vœux radio-télévisés d'Emmanuel Macron, l'expert en communication a coupé court. "Il n'y a pas de bonne durée. C'est la qualité de la prestation qui compte !" Rappelant aussi que Charles de Gaulle (NDLR : premier président de la Vè République) a fait durer cette séquence bien au delà de 18 minutes. Et qu'à l'inverse son successeur, Georges Pompidou a livré une fois, aux Français, des vœux express en trois minutes 45, montre en main.

Le risque d'être ennuyeux pour un président qui s'étend autant, existe selon lui, mais il est tempéré par la relative rareté de ce type de rendez-vous solennel. "Ces vœux sont vus par 10 millions de Français. À l'agenda, il n'y en a pas beaucoup. Il y a le 14 juillet, avec la tradition de l'interview politique, annulée cette année (NDLR : en 2017) mais qui sera sans doute reconduite l'année prochaine (NDLR : en 2018)".

L'effet "C'est notre projet !" lui colle à la peau

Selon Philippe Moreau-Chevrolet, "Emmanuel Macron a souvent dans la forme des difficultés à trouver la bonne tonalité". En plus, de l'allocution principale, le président français a d'ailleurs livré une allocution réduite à deux minutes à l'intention des réseaux sociaux.

"C'était prévu !", souligne le conseiller en communication politique. La version assise pour la télévision et la radio. La version debout pour internet.  Et d'ajouter :"La vraie modernité ce n'est pas de rester assis derrière un pupitre !"

Emmanuel Macron joue sur les deux tableaux en permanence.
Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste en communication politique

Emmanuel Macron a tout fait ces derniers temps. De l'"interview un peu chic" à l'Américaine (avec Laurent Delahousse, le présentateur du 20h de France 2), au "baiser volé à Brigitte Macron sur un téléski" dans le magazine people Closer, jusqu'à cette séquence de la Saint-Sylvestre.

Macron... plus Obama que Kennedy

Emmanuel Macron est un président jeune comme John Fitzgerald Kennedy. Et comme le 35ème président des États-Unis d'Amérique, il casse les codes. Certes, le président Macron a paraphrasé le discours inaugural de son lointain homologue américain en 1961 autour du célèbre "Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour votre pays;". mais pour Philippe Moreau-Chevrolet, Emmanuel Macron copie davantage... Barack Obama. Notamment sur le digital. Toutes les expériences de communication 2.0 explorées par l'ancien locataire de la Maison Blanche sont réceptionnées et reprises par les services de l'Élysée. "Ce qui manque à Macron, c'est un style propre !" renchérit Philippe Moreau-Chevrolet.

Et l'expert de mettre en vis-à-vis son style avec celui de ses prédécesseurs comme Jacques Chirac ou François Mitterrand. La différence, sans doute, étant dans le fait que face aux deux mandats de ses aînés, Emmanuel Macron n'est en poste, lui, que depuis neuf mois.