En Corée du Nord, un Kim chasse l'autre : prudence, questions et moqueries autour du monde

Après la mort du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il, le samedi 17 décembre 2011, le monde salue prudemment l'arrivée de son troisième fils Kim Jong-Un, à la tête de l'un des pays les plus fermés au monde. Le successeur au visage poupin s'affiche à la Une des quotidiens du monde entier, accompagné de points d'interrogation et de suspension, en particulier sur la poursuite éventuelle des essais nucléaires ou sur la possible démocratisation du dernier régime stalinien.
Revue de presse internationale

dans

revue de presse internationale préparée par Sylvie Braibant



La mort de Kim Jong-Il vue par Dilem

Cliquez pour agrandir le dessin
Cliquez pour agrandir le dessin

La dynastie des Kim vue par Kichka

Cliquez pour agrandir le dessin
Cliquez pour agrandir le dessin