En direct, David Cameron s'explique sur ses relations avec le groupe Murdoch

En plusieurs heures d'échanges vifs et intenses avec les députés, David Cameron a tenté d'éclaircir la réalité de ses liens avec le groupe Murdoch et de ses connaissances sur les écoutes illégales menées par le News of thé World alors qu'il employait jusqu'en janvier 2011 Andy Coulson, étroitement mêlé à l'affaire. Promettant des excuses aux victimes et aux Britanniques, le Premier ministre s'est engagé à plus de transparence dans les relations entre les politiques, la police et les médias, mais sans vraiment convaincre le chef de l'opposition travailliste Ed Miliband, très accusateur à son égard. Le chef du gouvernement n'envisage pas de démissionner.
Le débat se poursuit sur les relations entre les partis, la police et les médias.
Retrouvez les moments les plus forts de cette session extraordinaire, emblématique des forces et faiblesses de l'une des plus vieilles démocraties au monde.

dans