Info

Etats-Unis : la CIA célèbre les cinq ans de son raid contre Ben Laden sur Twitter

A la Maison Blanche, le président Barack Obama serre la main de Mike Mullen, président des chefs d'état-major, en présence d'Hillary Clinton, alors secrétaire d'Etat, et Leon Panetta, ancien directeur de la CIA, après sa déclaration détaillant la mission contre Oussama ben Laden, dimanche 1er mai 2011. 
A la Maison Blanche, le président Barack Obama serre la main de Mike Mullen, président des chefs d'état-major, en présence d'Hillary Clinton, alors secrétaire d'Etat, et Leon Panetta, ancien directeur de la CIA, après sa déclaration détaillant la mission contre Oussama ben Laden, dimanche 1er mai 2011. 
© AP Photo/The White House, Pete Souza

Vivre le raid des forces spéciales américaines contre Oussama ben Laden en temps réel… cinq ans après. C’est le « live-tweet » qu’a proposé la CIA dans la nuit du 1er mai 2016, pour « fêter » l’anniversaire de la mort du fondateur d’Al-Qaïda au Pakistan. Ce qui n’a pas manqué de susciter la polémique.
 

dans
Il y a cinq ans, dans la nuit du 1er au 2 mai 2011, les forces spéciales américaines lançaient l’assaut contre la résidence d’Oussama ben Laden dans la ville d’Abbottabad au Pakistan, au nord de la capitale Islamabad. Une opération qui a entraîné la mort de l’ennemi numéro un des Etats-Unis, dix ans après le 11 septembre 2001. 

Et pour "fêter" l'événement, la CIA a décidé de faire revivre l'opération sur son compte Twitter la même nuit de mai, cinq plus tard : « Pour marquer le 5e anniversaire de l’opération Oussama Ben Laden à Abbottabad nous allons tweeter le raid comme s’il avait lieu aujourd’hui. #UBLRaid (Usama Bin Laden Raid) »:
 

"Deux hélicoptères descendent sur la résidence d'Abbottabad au Pakistan #UBLRaid"

"Deux hélicoptères descendent sur la résidence d'Abbottabad au Pakistan. Un se crashe, mais l'assaut continue sans retard ou blessure #UBLRaid"

"Oussama Ben Laden trouvé au troisième étage et tué #UBLRaid"

La CIA a également tweeté la célèbre photo du président Barack Obama suivant les développements avec d’autres hauts responsables américains dans la salle de crise de la Maison Blanche à Washington DC : 

Nombreuses réactions, pas toujours positives

 
Les réactions d’internautes se sont multipliées sur le réseau social. Certains pour exprimer leur enthousiasme : 

"Regarder la @Cia revivre aujourd'hui sur Twitter le #UBLRaid me rappelle à quel point je suis fier des hommes et femmes qui font ce travail. Je vous remercie", a tweeté Toby Knapp.

D'autres, en quête de vérité :

"Beaucoup de mes amis qui étaient à Abbottabad à ce moment avaient différentes versions de l'histoire. Ceci dira qui disait la vérité", a publié Touseef Ahmad.

Mais pas seulement. Certains internautes on trouvé la décision de la CIA inappropriée et ont manifesté leur désapprobation : 

"@CIA C'est grotesque et embarrassant. Vous devriez virer votre équipe web", s'est offusqué Hank Single.

"@CIA allons-nous aussi tweeter Hirosham le 6 août ? Ou ça relève du mauvais goût ?", a quant à lui posté Kris Knigth.
 

 « Nous détruirons l’EI »

 
Interrogé par la chaîne NBC ce dimanche sur cette soirée historique de 2011, le directeur de la CIA John Brennan a estimé qu’éliminer le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Bagdadi, aurait un « impact » important sur l’organisation jihadiste qui a éclipsé Al-Qaïda. « Nous avons détruit une grande partie du réseau Al-Qaïda. Il n’est pas complètement éliminé (…) Maintenant, nous allons devoir faire face dans les années qui viennent au nouveau phénomène de l’EI », a résumé John Brennan.
 
Le journaliste de la NBC lui a alors demandé si le chef de l’EI était devenu aussi « important » que ce que fut Oussama Ben Laden : « Il est important, et nous détruirons l’EI, je n’ai aucun doute là-dessus », a répondu le patron de l’agence américaine de renseignement.  
 
 
Avec AFP