États-Unis : marée noire dans le golfe du Mexique

Photo diffusée le 22 avril 2010 par les gardes-côtes américains de la plateforme pétrolière qui a explosé dans le glofe du Mexique
Photo diffusée le 22 avril 2010 par les gardes-côtes américains de la plateforme pétrolière qui a explosé dans le glofe du Mexique

Le 20 avril 2010, cette plateforme pétrolière exploitée par l'entreprise britannique British Petroleum explosait.

La compagnie pétrolière a annoncé le 5 août avoir démarré le cimentage pour boucher définitivement le puit sous-marin. Depuis avril, 780 millions de litres d'hydrocarbures ont fui au large des côtes de Louisiane.

Plus de 200 plaintes ont été déposées contre le géant pétrolier britannique qui doit, au terme de la loi pollueur-payeur en vigueur aux États-Unis, s'acquitter des frais de colmatage, de nettoyage et d'indemnisation des sinistrés.

dans

Francis Perrin : “Il y aura un avant et un après BP“

L'analyse de ce spécialiste des questions pétrolières.


Anne Valette : “Un bilan de la marée noire ne pourra se faire que dans des dizaines d'années“

L'éclairage de Greenpeace France


Carl Davidson : “La marée noire peut aider à faire passer la loi sur les énergies renouvelables“

Entretien avec cet activiste politique, écologiste de gauche.


Comment BP fait face à la marée noire

Les critiques fusent contre la compagnie pétrolière britannique.


Une “tragédie“ pour Barack Obama

Le président américain parle d'un “11 septembre écologique“.


Corinne Lepage : “lI est urgent de créer une Cour pénale internationale pour l'environnement“

Entretien avec l'avocate spécialiste de l'environnement