France : 14 juillet 2010, honneur à l'Afrique francophone

Troupes africaines prêtes pour le défilé du 14 juillet 2010 à Paris - AFP
Troupes africaines prêtes pour le défilé du 14 juillet 2010 à Paris - AFP

Cinquante ans après les indépendances, les troupes de treize anciennes colonies françaises de l'Afrique sub-saharienne participent "en frères d'armes" au traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Si pour Paris cette initiative consiste à célébrer conjointement avec les pays d'Afrique francophone, un demi-siècle d'émancipation, la polémique enfle en France sur le caractère paternaliste de cette cérémonie et sur la question des droits de l'homme bafoués par certaines armées africaines.

dans

Défilé du 14 juillet : honneur ou mépris ?


“La France et l'Afrique assument un passé commun“

Louis Keumayou, journaliste africain à Paris.

Un défilé aux couleurs de l'Afrique


Le feu d'artifice du 14 juillet dédié aux 40 ans de la Francophonie


Répétitions générales pour les troupes africaines


La Côte d'Ivoire décline l'invitation française


Anciens combattants africains et français : pensions égales


Les pays africains invités d'honneur du défilé du 14 juillet 2010

- Bénin

- Burkina Faso

- Cameroun

- Centrafrique

- Congo

- Gabon

- Madagascar

- Mali

- Mauritanie

- Niger

- Sénégal

- Tchad

- Togo

Conviée, la Côte d'Ivoire est représentée par son ministre de la Défense mais ne participe pas au défilé. Les troupes malgaches participent au défilé en l'absence de leur chef d'État.
le défilé du 14 juillet 2010 à Paris - AFP