Info

France : François Fillon mis en examen

François Fillon, le 13 mars 2017
François Fillon, le 13 mars 2017
(AP Photo/Francois Mori)

Le candidat à la présidentielle  a notamment été mis en examen pour «détournement de fonds publics» et «complicité d'abus de biens sociaux». Une première dans l'histoire d'une élection présidentielle française.

dans

François Fillon a été mis en examen ce mardi matin, confirmant une information publiée par Le Canard enchaîné sur son compte Twitter. La convocation des magistrats, en vue de cette mise en examen, était  prévue pour mercredi 9h au pole financier. Elle a toutefois été avancée, à sa demande, dans un souci de discrétion et  "pour qu'elle se déroule dans des conditions de sérénité" a précisé son avocat.

«Je vous confirme que M. Fillon a été mis en examen pour ''détournements de fonds publics'', ''manquement aux obligations déclaratives auprès de la Haute autorité'' et ''recel'' et "complicité d'abus de biens sociaux", confirmait une source au quotidien français 20mn.

Il est reproché au candidat de la droite d'avoir employé sa femme comme assistante parlementaire pour un travail dont l'effectivité est douteuse. Idem pour l'emploi de ses enfants au Sénat.

Marie et Charles Fillon aussi dans la tourmente


Selon Le Parisien , Marie et Charles Fillon auraient ainsi effectué des virements sur le compte joint de leurs parents pendant la période où ils travaillaient pour leur père.
Marie Fillon aurait viré 33.000 euros sur le compte de ses parents, dans des virements à échéance régulière, alors qu’elle avait reçu 46.000 euros nets comme attachée parlementaire. C’est elle-même qui a révélé l’existence de ces virements à la police.  Selon elle, ces sommes correspondent au remboursement de son mariage, dont les frais avaient été avancés par ses parents.

Quant à Charles Fillon, il aurait lui aussi remboursé des sommes régulières à ses parents, de l’ordre de 30% de son salaire d’attaché parlementaire. « François Fillon payait à son fils une partie de son loyer et de son argent de poche, à partir du moment où il a gagné sa vie, il était normal qu’il le rembourse », affirme l’avocat de François Fillon Antonin Lévy.

François Fillon : un "oubli" de 50 000 euros

François Fillon est également poursuivi  pour "manquement aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique". François Fillon est accusé d'avoir oublié de déclarer un prêt de 50.000 euros contracté auprès de son ami Marc Ladreit de Lacharière.

Le 26 janvier, sur le plateau de TF1, François Fillon avait annoncé qu'il renoncerait à se présenter à l'Elysée s'il était mis en examen avant de revenir sur sa parole le 1er mars lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a dénoncé un «assassinat politique».

Sur les réseaux sociaux, l'annonce de cette mise en examen a déchaîné de nombreux  internautes qui se sont fait un malin plaisir de rappeler en images les promesses du candidat :