France : suivez en direct la mobilisation contre la loi travail

Manifestation des étudiants contre la loi travail le 31 mars 2016 à Paris
Manifestation des étudiants contre la loi travail le 31 mars 2016 à Paris
© AP Photo/Christophe Ena

Manifestations, blocages, la France vit sa huitième journée de mobilisation contre la loi travail.

dans

C'est la fin de ce direct. Merci à vous de l'avoir suivi. Retrouvez toutes les informations sur notre site TV5MONDE.Info

17h11

La préfecture de police annonce entre 18 000 et 19 000 manifestants contre la loi Travail ce jeudi à Paris. La semaine dernière, la préfecture avait annoncé 13 à 14 000 participants.

Le syndicat FO a quant à lui annoncé 100 000 manifestants ce 26 mai dans la capitale française.

16h42



16h30

La dispersion a débuté vers 16h30 et douze personnes ont été interpellées depuis le début de la manifestation, selon la préfecture de police.



16h17

Beaucoup de tensions à la place de la Nation, point d'arrivée de la manifestation à Paris :




16h05



16h02


16h00


Peu de perturbations à la SNCF et aucune dans les aéroports parisiens. En revanche, aucun quotidien national, à l'exception de L'Humanité, n'était en kiosque jeudi.

15h55


15h50

Dès la matinée, des défilés avaient rassemblé, selon les préfectures :

- 7 400 manifestants au Havre, 30 000 selon les organisateurs
- 3 500 manifestants à Rennes, 8 000 selon FO
- 3 300 à Rouen
- 3 000 à Lyon
- 2 500 à Saint-Nazaire, 4 500 selon la CGT
- 1 550 à Clermont-Ferrand, 7.000 selon la CGT
- 2 000 personnes à Caen


15h47


15h40

"On ne peut pas bloquer un pays, on ne peut pas s'en prendre ainsi aux intérêts économiques de la France", a déclaré Manuel Valls

15h20

Dix centrales nucléaires, sur les 19 du parc français, sont concernées à la mi-journée par des baisses de production qui ont atteint au total 5000 MW, dans le cadre de la grève votée dans toutes les centrales nucléaires contre la loi travail, a indiqué la CGT. Mais la grève n'entraînait pas de problème d'approvisionnement électrique, a assuré RTE, gestionnaire du réseau national à haute tension.

15h17

Des affrontements ont éclaté jeudi à Paris lorsque des manifestants cagoulés ont quitté le trajet du cortège contre la loi travail, brisant des vitrines et dégradant des véhicules, a constaté un journaliste de l'AFP.
Une centaine de manifestants présents en tête de cortège ont emprunté une rue transversale, renversant des containers à verre et lançant des bouteilles sur des policiers, qui ont répliqué en tirant des gaz lacrymogènes. L'intervention des unités mobiles est en cours, a confirmé la préfecture de police.


A Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), un manifestant contre la loi travail a été "sérieusement blessé" après avoir été heurté par une voiture qui a forcé un barrage installé à l'appel de la CGT à un carrefour, a-t-on appris de source policière.

15h15

En amont du défilé parisien, Philippe Martinez, leader de la CGT, a de nouveau appelé le gouvernement à "changer de politique" : "soit le gouvernement écoute et parle d'une seule voix, soit les salariés décident de poursuivre le mouvement. Et d'après ce que j'ai entendu depuis ce matin, ils sont sur cette ligne".

La confusion face à des discours contradictoires dans la majorité et le gouvernement a été exacerbée après que le Premier ministre Manuel Valls a recadré son ministre des Finances Michel Sapin, réaffirmant qu'il "ne toucherait pas" à l'article 2 du projet, le plus contesté. Depuis le Japon, François Hollande lui a donné raison.
Philippe Martinez a ironisé sur ces cafouillages et estimé que François Hollande "n'a plus la majorité".

Partisan du projet de loi, le numéro un de la CFDT Laurent Berger a dénoncé "l'hystérisation" du climat.
Selon un sondage Ifop pour RTL publié jeudi, six Français sur dix estiment le mouvement contre la loi travail "justifié".


15h00

Le Premier ministre Manuel Valls "recevra l'ensemble des acteurs du secteur pétrolier samedi", a indiqué Matignon à l'AFP jeudi, alors que cinq raffineries sont au ralenti ou à l'arrêt pour protester contre la loi Travail, sur les huit que compte le pays

14h40


14h30 

Le cortège de la CGT, qui avec les syndicats FO, Solidaires, la FSU, l’UNEF, la FIDL et l’UNL ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation ce jeudi partout en France :

Départ de la manifestation dans la capitale française : place de la Bastille, direction place de la Nation

Blocages en cascade, pénurie de carburants, perturbations sur les routes, les ports et les centrales nucléaires, nombreux défilés: la contestation au projet de loi travail a pris jeudi une nouvelle ampleur et créé des dissonances majeures au sein du gouvernement, à la recherche d'une sortie de crise.


Avec AFP