France : travail de mémoire pour les Indochinois de Sorgues

C'est un pan méconnu de l'histoire française. En 1939, 20 000 Indochinois ont été enrôlés de force et emmenés en France, dans des camps pour "effort de guerre". Une main d'oeuvre gratuite et corvéable à merci dont les souffrances n'ont jamais été officiellement reconnues. A Sorgues, où se trouvait le camp le plus important, la municipalité a décidé de faire ce travail de mémoire. Reportage.

dans
France : travail de mémoire pour les Indochinois de Sorgues