Franck Scemama, candidat socialiste

Franck Scemama ne craint pas que l'impopularité de François Hollande déteigne sur sa candidature. Le candidat du Parti Socialiste mise sur une campagne de proximité pour gagner le vote des Français établis en Amérique du Nord. Notre correspondante Catherine François l'a rencontré à New York.

dans
Franck Scemama a 39 ans, possède également la citoyenneté canadienne pour avoir vécu pendant 15 ans à Montréal. Il vient de rentrer en France pour des raisons familiales et estime avoir toute la légitimité pour représenter les Français d’Amérique du Nord du fait de son expérience en terre canadienne.

Il dit faire une campagne électorale très active en s’arrêtant dans le plus de villes possibles au Canada et aux États-Unis et être un candidat de la proximité, progressiste et qui saura défendre les intérêts des Français d’ici au sein de la majorité socialiste. Il m’a précisé qu’il ne s’inquiétait pas outre-mesure de la vague de mécontentement à l’endroit des socialistes car il croit que les Français d’ici comprennent que les réformes entamées ne peuvent pas produire les résultats escomptés en un an.

Il est fier d’être le seul des candidats à avoir fait une déclaration de patrimoine dans la foulée du scandale Cahuzac en France et il a mis au défi ses adversaires d’en faire autant.


Le site de campagne de Franck Scemama


Franck Scemama, candidat socialiste