Info

François Hollande, un humour de "Grand prix"

François Hollande, ancien président français, primé pour son humour en politique. © AP Photo/Thibault Camus, Pool
François Hollande, ancien président français, primé pour son humour en politique. © AP Photo/Thibault Camus, Pool

L’ancien président français a reçu le Grand prix de l’humour en politique du Press club de France, mardi 28 novembre 2017. Venu en personne à Issy-les-Moulineaux (Ile-de-France) chercher sa récompense, François Hollande n'a pas manqué de faire rire l'assistance... Mais pas seulement.

dans
Et le gagnant est ? François Hollande ! Le jury de journalistes et humoristes du Press club de France a choisi d'attribuer son Grand prix « humour et politique » 2017 à l’ex-chef de l’Etat français. Ce prix, décerné depuis 1988, salue les sorties drolatiques de personnalités politiques. 

Nommé à plusieurs reprises pour ses « hollanderies », notamment durant son quinquennat (2012-2017), François Hollande a été recompensé cette année pour plusieurs phrases prononcées depuis 2016 : « Aujourd’hui, je suis à deux doigts d’être aimé » ; « Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier », ou encore « Je salue Christiane Taubira (ancienne garde des Sceaux sous la présidence Hollande, ndlr)… Sa voix peut porter, même quand elle ne dit rien. »

Dans un bref discours, l’ex-président a honoré son prix... non sans humour : « Je prends conscience qu’un hommage m’est rendu, il était temps. Ce n’est pas forcément l’abondance des hommages qui justifie qu’on les néglige. » Plus sérieusement, il a rappelé que ce trait avait pu aussi lui être reproché : « J’y ai toujours répondu de la façon suivante : dans les moments les plus graves, dans les circonstances les plus douloureuses, il faut avoir une forme de maîtrise de soi, de contrôle, de sérénité, et l’humour en fait partie. »  Avant d’ajouter : « L’humour fait partie de ce qui nous permet d’être à hauteur d’homme ou de femme, c’est-à-dire d’être capable de résister et de combattre l’adversité. Les fanatiques n’ont pas d’humour. »

François Hollande a tout de même terminé sur une note plus légère : « J'ai bien compris que c'était l'ensemble de mon œuvre qui était salué, je parle de ce domaine-là. Mais je vais vous faire ici une révélation : mon œuvre n'est pas achevée, du moins sur ce plan-là. »
 
L’ancien président succède ainsi à Bruno Lemaire, lauréat du prix en 2016 : « Mon intelligence est un obstacle » avait asséné l’actuel ministre de l’économie, alors candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017.
 

Brigitte Macron et Nicolas Hulot au palmarès 


Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a reçu le Prix spécial du jury pour sa sortie pendant la campagne présidentielle de 2017 : « J'ai refusé d'être candidat car j'avais peur d'être au second tour ». « Le seul défaut d'Emmanuel (Macron), c'est d'être plus jeune que moi », avait, quant à elle, déclaré la première dame, Brigitte Macron, aussi récompensée par un Prix du jury cette année.  

Voir les lauréats de 2017 
 

Hollande récivide à Science Po Bordeaux


Invité pour un débat sur l’international à l’Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux ce vendredi 1er décembre, François Hollande, fraîchement récompensé du Grand prix « humour et politique », a déclenché les rires de son auditoire d’étudiants, à deux reprises. Dans une remarque sur son ex-ministre de la culture Audrey Azoulay, devenue directrice générale de l'Unesco, l’ex-chef de l’Etat a ironisé sur sa capacité de « révélateur de talents »… Une remarque largement comprise comme une référence à Emmanuel Macron, son ministre de l'Economie, devenu président de la République française : « Je suis fier d'être un révélateur de talents », a plaisanté François Hollande.

D'autres rires ont éclaté lorsqu'un étudiant a demandé s'il avait « remis le maillot », lié à sa passion pour le football. « Pas encore mais j'ai repris l'entraînement. Je m'échauffe, tout doucement, pour être prêt à reprendre la compétition, » a glissé l'ancien président, avec un sourire appuyé.