Francophonie : qui succédera à Abdou Diouf ?

L'actuel secrétaire général de l'OIF, Abdou Diouf.
L'actuel secrétaire général de l'OIF, Abdou Diouf.

Cinq candidats sont en lice pour succéder à Abdou Diouf, l'actuel Secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). L'ancien président sénégalais qui termine son troisième mandat de quatre ans à la tête de l'organisation, verra le nom de son(sa) successeur(se) dévoilé lors du Sommet de la Francophonie organisé à Dakar les 29 et 30 novembre. Retrouvez les interviews des cinq candidats, reçus sur le plateau de L'Invité

dans

Pierre Buyoya

Ancien président burundais (1987-1993, 1996-2003), il fait parti des quatre candidats africains qui se présentent à la succession d'Abdou Diouf. Mais il sera difficile d'oublier les deux coups d'Etat fomentés par Pierre Buyoya pour accéder au pouvoir. 




Jean-Claude de l'Estrac

Ce Mauricien de 66 ans est un ancien Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l'Industrie. Il est actuellement Secrétaire général de la Commission de l'océan Indien. #u cours de sa campagne, il a reçu les soutiens d'intellectuels français : les écrivains J.M.G Le Clézio et Tahar Ben Jelloun ou encore Dominique Wolton. 



Michaëlle Jean

Cette ancienne gouverneure du Canada (2005-2010) de 57 ans est née en Haïti dont elle a été l'envoyée spéciale auprès de l'UNESCO. Cette ancienne journaliste connaît déjà bien l'OIF après avoir été grand témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques de Londres en 2012.  



Henri Lopes

Ancien Premier ministre du Congo-Brazzaville, il en est aujourd'hui l'ambassadeur à Paris. Homme de lettres francophone, il a été fonctionnaire internationale de l'UNESCO. Il avait déjà déposé sa candidature en 2012.  



Augustin Nze Nfumu

Peu connu hors de son pays, Augustin Nze Nfumu est le candidat de la Guinée équatoriale, dont il a été ambassadeur à Londres. Un pays plus hispanophone que francophone.