Manifestation contre l'austérité à Athènes le 20 mars 2015

Le 25 janvier 2015, la gauche radicale emmenée par le parti Syriza remportait une victoire électorale historique dans une Grèce minée par sa dette mais révoltée contre des politiques d'austérité imposée. Dirigé par Alexis Tsipras, son gouvernement s'efforce aujourd'hui d'imposer son orientation toujours soutenue par la population, face aux pressions internationales - particulièrement fortes à Bruxelles et Berlin - et aux réalités financières.

A gauche, Bruno Le Maire, ministre des finances français avec son homologue italien  Pier Carlo Padoan, peu de temps avant la réunion de l'Eurogroupe ce lundi 22 mai 2017 (AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)
Les dix neuf ministres des Finances sont réunis avec le FMI ce 22 avril à Bruxelles pour décider de débloquer une nouvelle...
Partager: 
Devant la banderole d'un rassemblement des travailleurs de la santé contre l'austérité à Athènes, le 2 mars dernier.<br />
<sub>(AP Photo/Yorgos Karahalis) </sub>
Loin du retour à la croissance promis et déjà quasiment célébré par les bailleurs de fonds européens, les derniers résultats font...
Partager: 
Manifestation contre une réforme des retraites paysannes en février 2016, à Athènes.<br />
<sub>(AP Photo/Petros Giannakouris)</sub>
Les négociations ont repris cette semaine à Athènes entre la Grèce et les représentants de ses quatre principaux créanciers...
Partager: 
La Grèce continue de se plier aux plans d'austérité conditionnés aux prêts du FMI et des promesses de restructuration de sa...
Partager: 
Si la potentielle sortie de la Grèce de la monnaie unique, le Grexit, alimente le débat médiatique depuis des semaines en Europe,...
Partager: 
L'ex-Premier ministre<em> </em>Alexis Tsipras (à gauche) et son adversaire de <em>Nouvelle Démocratie</em> Vangelis Meimarakis, (à droite) lors d'un débat à la télévision nationale le 14 septembre.<br />
<sub>(AP Photo/Lefteris Pitarakis)</sub>
Conséquence de l’éclatement de la majorité parlementaire d’Alexis Tsipras après sa reddition en juillet au mémorandum européen,...
Partager: 
Alexis Tsipras, Premier ministre démissionnaire de la Grèce, le 20 août 2015 à Athènes lors de son entretien avec le président Prokopis Pavlopoulos.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé sa démission jeudi 20 août et a appelé à des élections anticipées. Il espère en sortir renforcé, alors que 25 députés frondeurs de Syriza viennent de le lâcher.
Partager: 
Les premiers clients présents à la réouverture de la Banque nationale de Grèce à Athènes le 20 juillet 2015.
Après trois semaines de fermeture, les banques grecques ont rouvert, lundi 20 juillet, accompagnées par une hausse de la TVA de...
Partager: 
A Anavissos, village au sud d'Athènes, le 16 mars dernier<br />
<sup>(AP Photo/Yorgos Karahalis)</sup>
Présenté en France comme un succès de François Hollande, l’accord européen conclu à l’aube du 13 juillet évite le « Grexit »...
Partager: 
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, est applaudi par des législateurs du parti Syriza, au Parlement à Athènes, le 10 juillet 2015.   
Athènes accepte l’essentiel des mesures proposées par les créanciers le 26 juin. Le plan de redressement doit passer au parlement...
Partager: 
Drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne à Athènes, le 8 juillet 2015.
Ils savent que le pays est socialement à bout. Mais ils restent persuadés que sans changements drastiques, la Grèce ne pourra...
Partager: 
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras (deuxième en partant de la droite), lors d'un sommet d'urgence de la zone euro, au Conseil européen à Bruxelles, le 7 juillet 2015. Il est entouré du président français François Hollande, du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy et du Premier ministre italien Matteo Renzi.<br />
Après s’être déclaré, mardi, déterminé à trouver un accord avec les créanciers européens, le Premier ministre grec Alexis...
Partager: 
Au lendemain du référendum en Grèce, revue de dessins à propos de ce vote, qui a vu le "non" au plan des créanciers de la Grèce...
Partager: 

Pages