Guyane : un policier "sérieusement blessé" lors d'une manifestation

Un cap a été franchi vendredi dans le mouvement de contestation, un commissaire ayant été "sérieusement blessé" et du gaz lacrymogène utilisé devant la préfecture, où la foule manifestait sa colère.

dans

D'après un membre du collectif "Pou La Gwiyann dékolé" (Pour que la Guyane décolle), qui organisait depuis le milieu d'après-midi un rassemblement devant le préfecture, les "500 frères contre la délinquance", un groupe dont les membres encagoulés encadrent les manifestations, "avaient fait un cordon devant les policiers". "Mais la foule a réussi à porter des coups."

L'ambiance était devenue électrique, alors qu'une délégation ayant rendez-vous avec le préfet avait longuement patienté, avant d'être éconduite.