Haïti - Aide humanitaire et solidarité

A Port-au-Prince, au lendemain de la catastrophe, les rescapés manquent de tout. Ils n'ont ni eau ni vivres et sont sans soins médicaux (photo : Pascal Priestley - TV5 Monde)
A Port-au-Prince, au lendemain de la catastrophe, les rescapés manquent de tout. Ils n'ont ni eau ni vivres et sont sans soins médicaux (photo : Pascal Priestley - TV5 Monde)
dans

En attendant la conférence internationale des donateurs

Avant la réunion de New York le 31 mars 2010, les grandes institutions et les représentants des États donateurs se réunissent à Saint Domingue pour évaluer les besoins de Port au Prince.
Un gigantesque élan de solidarité avait traversé la planète pour venir en aide à ce petit pays. La Banque mondiale devait débloquer 100 millions de dollars et le FMI avait suggéré la mise en oeuvre d'un plan Marshall. Selon l'Onu, des promesses de dons de plus de 2 milliard de dollars ont été recueillies. Sur place la coordination des secours avait été assurée par l'armée américaine.



Organiser l'aide malgré la corruption

Les besoins d'Haïti pour se reconstruire après le séisme de janvier ont été évalués à 11,5 milliards de dollars sur trois ans, selon le gouvernement haïtien. Mais les organisations humanitaires haïtiennes dénoncent la corruption dans la distribution de l'aide destinée aux sinistrés, qui s'effectue parfois contre de l'argent et dans un climat de désordre.

Hassan Larzag, JT TV5Monde, 17 mars 2010, 1'48
Organiser l'aide malgré la corruption

“On ne s'habitue jamais“

Commandant les opérations de la Sécurité civile française en Haïti, le Colonel Franck Louvier évoque le caractère exceptionnel du seisme et des moyens engagés.

Journal de TV5monde du 9 février 2010
“On ne s'habitue jamais“

Les Haïtiens veulent piloter la reconstruction de leur capitale

Les "amis d'Haïti", États-Unis, Canada, France, Espagne, Brésil, etc., ont décidé à Montréal où ils se réunissaient, de convoquer une conférence internationale à New York en mars prochain, sur la reconstruction de ce pays. Mais l'État haïtien, par la voix de son Premier ministre, tient à rappeler que son gouvernement est aux commandes et qu'il jouera un rôle central de coordination sans céder une part de sa souveraineté à qui que ce soit.

Reportage Daniel Thibeault et Catherine François
JT TV5Monde, 26 janvier 2010, 2'11
Les Haïtiens veulent piloter la reconstruction de leur capitale

“Un pays qui aide est un pays qui affirme sa puissance“

Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, et enseignant

Quelle est la priorité à l’heure actuelle en Haïti, trois jours après le séisme ?

Il y a plusieurs priorités qui doivent être abordées de front : il va falloir tout d'abord dégager les personnes ensevelies sous les gravas le plus tôt possible si on veut avoir la chance de les retrouver vivantes. Il faut reprendre en charge les malades qui ont pu être sortis des hôpitaux lors du séisme. Ce sont là quelques priorités médicales, mais elles sont loin d’être les seules.

De l'utilité des armadas humanitaires

Entretien avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Ce chercheur à l'Institut de recherche sur le développement, a fondé un Observatoire de l'action humanitaire. Entre secours d'urgences, et intérêts stratégiques, l'envoi massif d'aides par les États, n'est pas toujours dénué d'intérêt pour eux-mêmes...

JT TV5Monde, 21 janvier 2010, 7 h GMT
6'55
De l'utilité des armadas humanitaires

Le quotidien d'un médecin haïtien

Le quotidien d'un médecin haïtien
Les médecins s'organisent pour venir en aide aux blessés. Exemple avec un chirurgien haïtien qui travaille avec les secours helvétiques.

Reportage - TSR
21 janvier 2010 - 1'59


“La priorité : identifier les blessés et les mettre en sécurité dans des tentes“

“La priorité : identifier les blessés et les mettre en sécurité dans des tentes“



Pour les humanitaires, il s'agit d'agir au plus vite pour tenter de sauver le plus de rescapés possibles mais aussi pour venir au secours des survivants qui manquent d'eau potable, de vivres et soins médicaux.

Olivier Bernard, président de Médecins du Monde, sur le plateau de TV5 Monde

JT TV5 Monde - 9h GMT
14 janvier 2010 -

Mobilisation sur le Web

Mobilisation sur le Web

Les téléphones ne fonctionnent quasiment pas. Seul Internet permet de rentrer en contact avec Haïti. Les réseaux sociaux se mobilisent.

Sujet TSR - 1'22
14 janvier 2010