Harry Potter : l’exposition débarque à Paris

visite expo harry potter
©L.BARON-TV5MONDE

Les amoureux de sorcellerie peuvent se réjouir. Après les Etats-Unis, l’Asie et l’Australie, l’exposition sur les costumes et accessoires de l’univers d’Harry Potter s’arrête en France. Pour visiter Poudlard, découvrir la maison d’Hagrid ou jouer au Quidditch (sans balai), suivez le guide ! 

dans
Pour les mordus, les nostalgiques, les plus petits (et les plus grands aussi)… Immersion garantie dans le monde d’Harry Potter. L’exposition, proposée à la Cité du cinéma près de Paris jusqu’au 6 septembre, devrait ravir les fans du plus célèbre des sorciers.
 
Après sept livres et huit films, la curiosité du visiteur reste intacte quand il s’agit de découvrir les dizaines d'accessoires, costumes, mobiliers et décors utilisés sur les tournages de la célèbre saga, imaginée par l’Anglaise JK Rowling.

C’est le Choixpeau qui décide

Pas question de débuter l’exposition sans passer une étape de haute importance : le Choixpeau. Poser ce chapeau qui parle sur votre tête et vous saurez à quelle « maison » de Poudlard vous appartenez. Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentar ? Une fois que vous serez fixé, le Poudlard express vous fera entrer dans l’école de sorcellerie.
 
S’ouvre alors devant vous différentes "pièces" reconstituées.Tout d'abord, la chambre que partagent Harry et Ron où sont exposés les uniformes portés par les acteurs, leur carte du Maraudeur pour explorer les dédales de Poudlard… et surtout leurs baguettes magiques ! Dans la vitrine, il est certain qu’elles font moins d’effet. En face, une autre vitrine renferme la talentueuse baquette d'Hermione et ses grimoires.

La chambre d'Harry et de Ron reproduite dans l'exposition à Paris, le 2 avril 2015. 
La chambre d'Harry et de Ron reproduite dans l'exposition à Paris, le 2 avril 2015. 
©L.Baron-TV5MONDE

Effrayantes Mandragores

Impossible d'éviter les professeurs à Poudlard : du plus sombre et ambigüe Rogue et son cours de potion à celui de divination de la farfelue Trelawney. Ingrédients de mixture inconnue, boule de christal, lunettes, tout y est. Les classes des professeurs les plus charismatiques de la saga ont été reconstituées, jusqu’au cours de biologie du professeur Chourave où l'on retrouve ses mandragores aux cris perçants.

Accessoires utilisés sur le tournage pour le cours de divination du professeur Trelawney. 
Accessoires utilisés sur le tournage pour le cours de divination du professeur Trelawney. 
©L.BARON-TV5MONDE

Un partie de Quidditch ?

Ensuite, place au jeu ! Pas de vrai balai dans l’exposition, mais vous pourrez toujours vous exercer, à un stand, au lancer de Souafles pour une partie de Quidditch. Les tournois de ce sport – sorte de football sur balai volant avec quatre balles - a rythmé la saga d’Harry Potter. En plus des tenues et des coupes des vainqueurs, on peut aussi admirer le fameux Vif d’or, cette balle magique si difficile à attraper pendant un match. Des balais sont aussi présentés comme  le Nimbus 2000, un modèle de haute-technologie, utilisé notamment par Harry, et donc son interprète Daniel Radcliffe, lors de compétitions.

Costumes des vainqueurs de Quidditch. 
Costumes des vainqueurs de Quidditch. 
©L.BARON-TV5MONDE

L’exposition ne serait pas complète sans un passage par la cabane accueillante... et exiguë, du géant Hagrid. Si son costume semble plus « petit » que dans les films, on mesure sa taille hors norme une fois installé(e) sur son fauteuil démesuré.
 
Les plus jeunes seront peut-être impressionnés par la traversée de la forêt magique et de ses créatures : l’araignée géante tapie dans l’ombre côtoie un centaure et une licorne. Mais le plus effrayant reste les redoutables "forces du mal".

La cabane d'Hagrid, le gardien de l'école. 
La cabane d'Hagrid, le gardien de l'école. 
©LBARON-TV5MONDE

Le terrifiant Voldemort

Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom a bien sûr aussi sa place. Les tenues de Voldemort, l’ennemi juré d’Harry Potter, et celles de ses disciples sont disposées dans une pièce plongée dans le noir. Parmi les curiosités à ne pas rater, les Horcruxes tant recherchés par Harry. Une parenthèse sombre dans l’univers de Potter avant de rejoindre la Grande salle, celle des remises de diplômes, des banquets … Bien entendu, elle ne peut être aussi somptueuse et fastueuse qu'au cinéma, mais la porte et les costumes feront illusion.
 
Cette exposition n’est pas aussi complète que le Warner Studio Tour qui a ouvert ses portes dans la banlieue de Londres. Mais la magie opérera sûrement sur vous. Et vous ressortirez probablement en fredonnant la mélodie entêtante des films d'Harry Potter. 

Exposition Harry Potter
Cité du cinéma
Du 4 avril au 6 septembre
20 rue Ampère
93200 Saint-Denis
Réservation recommandée car il y risque d’y avoir foule.