Info

Honduras : dialogue difficile entre les deux parties

dans

La médiation du président du Costa Rica, prix Nobel de la paix

Photo AFP : Carlos Lopez de la délégation de Micheletti, Aristides Meja de la délégation de Zelaya et Oscar Arias.


Depuis le 9 juillet, le président du Costa Rica, Oscar Arias prix Nobel de la paix en 1987, joue le rôle de médiateur entre les deux présidents du Honduras, celui qui a été déchu, Manuel Zelaya, et celui qui a pris sa place, Roberto Micheletti.

Les pourparlers n'ont jamais été officiellement rompus mais le dialogue reste difficile.



Nouvel échec de la médiation

Nouvel échec de la médiation

La médiation entre le président déchu et le gouvernement de transition a échoué. Le président du Costa Rica qui mène ces pourparlers a réclamé un délais supplémentaire de 72 heures pour tenter de renouer le dialoguer et sortir le Honduras de l'impasse.

Récit Stéphane Leroyer
20 juillet 2009 - 2'39

Micheletti : “Nous espérons une solution“

Micheletti : “Nous espérons une solution“


Au Costa Rica, le président Oscar Arias, médiateur de la crise, plaide pour un gouvernement de réconciliation.

Au Honduras, Micheletti semble assouplir sa position. Il se dit "ouvert au dialogue" et a déclaré que Zelaya est "un homme que l'on doit respecter".

TV5 Monde
17 juillet 2009, 51''

“Le peuple du Honduras a le droit à l'insurrection“

“Le peuple du Honduras a le droit à l'insurrection“

Depuis le Guatemala, Manuel Zelaya, le président destitué, appelle les Honduriens à se rebeller contre le gouvernement de Micheletti pour le rétablir dans ses fonctions.

"Le peuple du Honduras a le droit à l'insurrection et l'insurrection est un droit légitime qui fait partie des concepts les plus élevés du sens de la démocratie face à un gouvernement usurpateur et des militaires putschistes", a-t-il déclaré.

Récit TV5 Monde
15 juillet 2009 - 1'02

L'ultimatum de Zelaya

L'ultimatum de Zelaya

Démonstration de force entre les deux présidents. Depuis le Nicaragua où il a trouvé refuge, le président déchu Manuel Zelaya lance un ultimatum à son adversaire Micheletti.

Récit TV5 Monde
14 juillet 2009 - 0'48

Le Honduras toujours dans l'incertitude

Le Honduras toujours dans l'incertitude

Trois semaines après le coup d'État, le couvre-feu a été levé mais la crise continue. Menée par Micheletti, l'équipe de transition n'est pas encore reconnue par la communauté internationale et le président déchu n'a pas toujours pas le droit de rentrer chez lui. Hugo Chavez, président du Venuzéla, interpelle les États-Unis.

Récit de Valérie Giebel
13 juillet 2009 - 1'55

Tentative de médiation

Tentative de médiation

C'est au Costa Rica que se joue l'avenir du Honduras. Dix jours après le coup d'État, ce pays d'Amérique centrale a organisé une première réunion de médiation qui a tourné court.

Manuel Zelay, le président destitué et son adversaire Roberto Micheletti ne se sont pas rencontrés et ont déclaré qu'ils n'avaient pas l'intention de "négocier" seulement de "dialoguer".

Récit David Gilberg

10 juillet 2009 - 2'17